Les comités populaires (lajna sha’biya) à Khartoum sous le régime du président Omar el-Béchir