Venezuela : information sur la situation des personnes d’origine ethnique chinoise, y compris le traitement qui leur est réservé par la société et par les autorités; information sur la protection offerte par l’État (2017-décembre 2019) [VEN106405.EF]

Direction des recherches, Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada

Selon un article publié par le South China Morning Post (SCMP), les personnes d’origine ethnique chinoise ont commencé à quitter le Venezuela alors que l’économie s’effondrait et en raison des [traduction] « manifestations violentes » (SCMP 14 août 2017). Dans un autre article, la même source signale que la population chinoise au Venezuela a [traduction] « atteint un sommet » de 400 000 personnes en 2013, mais qu’elle [traduction] « a diminué rapidement au cours des quelques dernières années »; l’article souligne que [traduction] « "[d]es dizaines de milliers" » de Chinois ont quitté le Venezuela (SCMP 24 janv. 2019). Un rapport publié par le Dialogue interaméricain (Inter-American Dialogue – The Dialogue) — un groupe de réflexion qui œuvre en vue de [traduction] « favoriser la gouvernance démocratique, la prospérité et l’équité sociale en Amérique latine et dans les Caraïbes » et en vue [traduction] « de façonner le débat politique, de trouver des solutions et de renforcer la coopération dans l’hémisphère occidental » (The Dialogue s.d.) —, évalue qu’il y avait 130 000 migrants chinois au Venezuela en 2009 (The Dialogue oct. 2016, 11). Toutefois, la même source souligne que les données sur les migrants chinois au Venezuela sont [traduction] « simplement non fiables ou non disponibles » (The Dialogue oct. 2016, 10).

Dans son rapport, The Dialogue affirme que [traduction] « la présence de travailleurs chinois peu ou moyennement qualifiés en Amérique latine […] a suscité une certaine controverse ces dernières années » et explique que cela découle [traduction] « d’une perception voulant que les travailleurs chinois peu qualifiés soient embauchés au détriment d’une main- d’œuvre locale compétente » (The Dialogue oct. 2016, 7). Selon cette même source, cette perception a généré des [traduction] « [t]ensions » à l’égard des travailleurs chinois dans les pays d’Amérique latine, y compris au Venezuela (The Dialogue oct. 2016, 7). Parmi les sources qu’elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n’a trouvé aucune information allant dans le même sens, ni aucun renseignement additionnel sur la situation des personnes d’origine ethnique chinoise au Venezuela.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l’aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n’apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d’une demande d’asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d’information.

Références

The Inter-American Dialogue (The Dialogue). S.d. « About ». [Date de consultation : 18 déc. 2019]

The Inter-American Dialogue (The Dialogue). Octobre 2016. Jacqueline Mazza. Chinese Migration to Latin America and the Caribbean. [Date de consultation : 17 déc. 2019]

South China Morning Post (SCMP). 14 août 2017. He Huifeng. « As Venezuela Implodes, so Do the Dreams of Thousands of Fleeing Chinese ». [Date de consultation : 26 nov. 2019]

South China Morning Post (SCMP). 24 janvier 2019. He Huifeng. « Venezuela Crisis Watched by China Immigrants Who Fled Chaos with Anxiety - and Hope ». [Date de consultation : 21 nov. 2019]

Autres sources consultées

Sources orales : reporter du South China Morning Post; universitaire d’une université américaine qui s’intéresse à l’Amérique latine et aux Caraïbes; universitaire d’une université américaine qui s’intéresse à la diaspora asiatique en Amérique latine; universitaire d’une université chinoise qui étudie les relations internationales.

Sites Internet, y compris : Al Jazeera; Amnesty International; Australie – Department of Foreign Affairs and Trade; BBC; Bertelsmann Stiftung – Bertelsmann Stiftung's Transformation Index; Centre for Research on Globalization; Chili – Biblioteca del Congreso Nacional; Chine – Ministry of Foreign Affairs; City Population; Crítica; ecoi.net; The Economist; El Comercio; El Nuevo Herald; El Periódico; El Sumario; El Tiempo; El Universal; Encyclopaedia Britannica; États-Unis – CIA World Factbook, Department of State; The Europa World Year Book; Factiva; France – Office français de protection des réfugiés et apatrides; Freedom House; The Guardian; Human Rights Watch; International Crisis Group; Journal of Refugee Studies; Miami Herald; Minority Rights Group International; Nations Unies – Bureau de la coordination des affaires humanitaires, Fonds des Nations Unies pour l’enfance, Haut Commissariat pour les réfugiés, Organisation internationale pour les migrations, Organisation pour l’alimentation et l’agriculture, Refworld, ReliefWeb, World Statistics Pocketbook; The New Humanitarian; Noticias de Taiwan; PanAm Post; Political Handbook of the World; Reuters; Royaume-Uni – Home Office; Trading Economics; teleSur; Últimas Noticias; Venezolana de Televisión; Venezuela – Instituto Nacional de Estadística; Venezuelanalysis.com; Voice of America; Xinhua News Agency; Washington Office on Latin America; The Washington Post; WorldAtlas; Worldometers; World Population Review.