Maroc : Non au choc liberticide en période de crise sanitaire