The Lebanese Forces Students and their goals; possible demonstrations in Beirut (1997-2002) by the group and the results of these demonstrations [LBN40902.E]

Une seule mention d'un groupe appelé « étudiants des forces libanaises » (Lebanese Forces Students) a été trouvée sur une page Internet personnelle du même nom hébergé par le portail Geocities. Cette page contient quelques articles sur des activités qui auraient été organisées par des étudiants affiliés aux Forces libanaises (FL), dont le plus récent signale que [traduction] « des étudiants des Forces libanaises [ont tenu une assemblée commémorative] le jour du huitième anniversaire du bombardement de l'église Notre Dame du Salut auquel le chef des FL, Samir Geagea, avait participé » (Lebanese Forces Students 1er mars 2002).

Aucune autre mention des Étudiants des Forces libanaises n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Cependant, la Direction des recherches a trouvé des articles qui portent sur des étudiants affiliés aux FL, sans préciser le nom exact de l'organisation à laquelle ils appartiennent.

Deux articles de l'Agence France-Presse (AFP) signalent qu'un [traduction] « agent étudiant banni des Forces libanaises », Salman Samaha, était accusé d'avoir participé à des [traduction] « actes [...] qui pourraient gâcher les relations avec un État frère (la Syrie) et affaiblir la détermination nationale » (16 août 2001a; 16 août 2001b). Deux autres articles parus en mai 2002 rapportent le meurtre de Ramzi Irani, représentant de [traduction] « l'organisation étudiante » des Forces libanaises, qui aurait été enlevé avant d'être tué (Mideast Mirror 21 mai 2002; The Independent 22 mai 2002).

Pour de plus amples renseignements sur les Forces libanaises, veuillez consulter la réponse LBN39595.E du 18 juillet 2002, de même que l'Europa World Year Book 2002 (2002, 2453) et le Political Handbook of the World 1999 (1999, 565).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Agence France-Presse (AFP). 16 août 2001a. « Lebanese Anti-Syrians Appear Before Court ». (NEXIS)

______. 16 août 2001b. Nayla Razzouk. « Lebanese Opposition Hits Back Against Crackdown on Anti-Syrian Activities ». (NEXIS)

The Europa World Year Book 2002. 2002. Vol. 2. Londres : Europa Publications.

The Independent. 22 mai 2002. Robert Fisk. « Kidnap Death Revives Ghosts of Lebanon War ». (NEXIS)

Lebanese Forces Students. 1er mars 2002. « Church Bombing Anniversary Used to Pray for Geagea ». (http://www.geocities.com/lf_students/01mar02.htm( [Date de consultation : 14 févr. 2003]

Mideast Mirror. 21 mai 2002. « A Double Security Challenge in Beirut ». (NEXIS)

Political Handbook of the World 1999. 1999. Sous la direction d'Arthur S. Banks et de Thomas C. Muller. Binghamton, NY : CSA Publications.

Autres sources consultées


Bases de données de la CISR

LEXIS/NEXIS

Mondes rebelles : guérillas, milices, groupes terroristes

Sites Internet, y compris :

Forces libanaises

Immigration and Nationality Directorate (IND)

Lebanese Forces Students

Leb-World

Middle-East

Middle East Intelligence Bulletin (MEIB)

Moteurs de recherche, y compris :

Google

Yahoo