A homosexual support group called "Grupo Vida," and a group opposing it called "Contra la Vida" or another which allegedly injects homosexuals with the AIDS virus (1995-August 2000) [CRI35356.E]

La seule mention d'un groupe appelé Groupe Vie (Grupo Vida) au Costa Rica trouvée parmi les sources consultées se rapporte à un groupe de soutien des Alcooliques Anonymes (La Nación 2 oct. 1999). Le groupe, appelé Vie (Vida) et désigné « grupo Vida » dans deux articles, tiendrait des réunions quotidiennes et existerait depuis 1981 (ibid.; ibid. 27 août 1998).

La seule mention trouvée d'un groupe qui offre du soutien aux sidatiques 3/4 bien qu'il ne s'agisse pas uniquement d'homosexuels 3/4 et dont le nom contient le mot « Vida » se rapporte à la Fundación Vida (Fondation pour la vie) (ibid. 5 nov. 1999). La Fondation pour la vie, qui a célébré son dixième anniversaire en novembre 1999, est un organisme non gouvernemental qui offre [traduction] « un soutien économique et émotif » aux sidatiques et à leur famille (ibid.). Elle a été mise sur pied par un groupe de professionnels de la santé qui ont remarqué que les sidatiques [traduction] « mouraient souvent du point de vue social avant de mourir physiquement » et elle travaille depuis pour sensibiliser le public et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes du VIH (ibid.). En novembre 1999, la directrice administrative de la fondation était Cristina Garita (ibid.).

Pendant un entretien téléphonique tenu le 23 août 2000, un représentant de la Fondation pour la vie a déclaré que l'organisme ne connaît pas de « Grupo Vida » ou un autre organisme ayant l'appellation « Vida »; du moins, il ne s'agirait pas d'un organisme costaricain d'envergure ou d'un organisme de San José oeuvrant dans le même domaine que la Fondation, bien que cela n'exclue pas la possibilité qu'il puisse exister un petit groupe de soutien pour homosexuels ou sidatiques ailleurs au Costa Rica qui porte l'appellation « Vida ». Le représentant a ajouté que pour autant qu'il sache, il n'existe aucun groupe appelé Contre la vie (Contra la Vida) ou ayant une appellation semblable qui s'oppose aux travaux de la Fondation (Fundación Vida 23 août 2000).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Fundación Vida, San José. 23 août 2000. Entretien téléphonique avec un représentant.

La Nación [San José]. 5 novembre 1999. Robert E. Lee. « Constructores de la vida ». http://www.nacion.co.cr/ln_ee/1999/noviembre/05/pais0.html [Date de consultation : 23 août 2000]

_____. 2 octobre 1999. « Agenda ». http://www.nacion.co.cr/viva/1999/octubre/02/soc3.html [Date de consultation : 23 août 2000]

_____. 27 août 1998. « Agenda Social ». http://www.nacion.co.cr/viva/1998/agosto/soc2.html [Date de consultation : 23 août 2000]

Autres sources consultées


Bases de données de la CISR

Central America NewsPak [Austin, Tex.]. 1995-1999.

Central America Report [Guatemala]. 1997-août 2000.

Latinamerica Press [Lima]. 1995-1999.
Note :

Cette liste n'est pas exhaustive. Les publications du Centre des ressources qui concernent ce pays n'y sont pas incluses.