Consequences for a Vietnamese citizen who returns to Vietnam without having previously received official permission to leave the country (2003) [VNM41980.E]

Dans un article du 21 janvier 2003, Human Rights Watch (HRW) se penche sur la situation des Montagnards, minorité chrétienne vivant dans les hauts plateaux du centre du Viet Nam, qui, selon le directeur à Washington de la division Asie de HRW, [traduction] « sont interrogés, arrêtés, battus et emprisonnés, simplement parce qu'ils sont chrétiens ou soupçonnés de soutenir le mouvement populaire militant pour les droits à la terre et à la liberté de culte ». De plus,

[traduction]
depuis le début de 2003, plus de 100 Montagnards qui ont tenté de s'enfuir au Cambodge ont été retournés de force au Viet Nam où quelques-uns ont été arrêtés et battus. Depuis février 2001, plus de 70 Montagnards purgent des peines d'emprisonnement de longue durée au Viet Nam pour avoir participé à des manifestations ou avoir tenté de s'enfuir au Cambodge (HRW 21 avr. 2003).

Ces demandeurs d'asile sont passibles d'une peine d'emprisonnement de 12 ans pour avoir tenté de quitter illégalement le Viet Nam (ibid. 21 janv. 2003).

Dans un article de 2002, Phan Thuy Thanh, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a balayé les déclarations du groupe de défense des droits de la personne selon lesquelles les minorités ethniques sont déportées du Cambodge au Viet Nam, en affirmant que des [traduction] « "forces hostiles au Viet Nam souhaitent créer un flux de personnes qui traversent illégalement la frontière afin de déstabiliser la région entre le Viet Nam et le Cambodge, notamment dans les hauts plateaux du centre" » (AFP 3 oct. 2002).

En plus des mentions d'arrestations et de déportations de Montagnards chrétiens (voir aussi International Religious Freedom Report 2003 18 déc. 2003), plusieurs articles racontent l'histoire de Thich Tri Luc : ce moins bouddhiste et membre de l'Église bouddhique unifiée du Viet Nam (EBUV), qui est bannie, a été arrêté et déporté de force au Viet Nam, bien qu'il ait reçu le statut de réfugié au Cambodge (HRW 17 sept. 2003; DHSF 6 oct. 2003; AFP 13 août 2003). Selon Droits de l'homme sans frontières (DHSF), le gouvernement du Viet Nam tente de faire taire Thich Tri Luc, qui dénonce les violations des droits de la personne au Viet Nam depuis plus de 10 ans (6 oct. 2003). DHSF a souligné que selon toute probabilité, le procès, qui devait se tenir en octobre 2003, se [traduction] « déroulera à huis clos, conformément aux lois sur la sécurité intérieure ", et que Thich Tri Luc est passible d'une peine d'emprisonnement de 3 ans s'il est reconnu coupable (DHSF 6 oct. 2003). Aucune information additionnelle sur le procès de Thich Tri Luc n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Un article du 27 février 2003 d'Agence France-Presse (AFP) mentionnait aussi les arrestations de [traduction] « réfugiés de la mer » qui fuyaient le Viet Nam pour se rendre à Hong Kong. Selon un représentant du département de police de la ville de Haiphong, 35 passagers de bateaux ont été arrêtés, de même que les organisateurs du réseau de passeurs (AFP 27 févr. 2003).

Le bureau d'Ottawa du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) n'a pu fournir de l'information dans les délais prescrits pour la réponse à cette demande d'information.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Agence France-Presse (AFP). 13 août 2003. Ben Rowse. « Vietnamese Buddhist Dissident Calls for Release of Kidnapped Monk ». (NEXIS)

_____. 27 février 2003. « Vietnam Arrests 15 People-Smugglers Over Hong Kong-Bound Boat People ». http://www.unhcr.ch/cgi-bin/texis/vtx/home/+_wwBmegxjLKwwww6wwwwwwwmFqnN0bIhFqnN0bItFqnDni5AFqnN0bIcFqMUonBDwMa+XXvDzmxwwwwwww1FqmRbZ/opendoc.htm [Date de consultation : 27 janv. 2004]

_____. 3 octobre 2002. « Vetnam Slams Rights Report Over Forced Refugee Return from Cambodia ». http://www.unhcr.ch/cgi-bin/texis/vtx/home/+mwwBmeiLiN8wwwwDwwwwwwwmFqnN0bIhFqnN0bItFqnDni5AFqnN0bIcFqrUonBDwMDzmxwwwwwww/opendoc.htm [Date de consultation : 27 janv. 2004]

Droits de l'homme sans frontières (DHSF). 6 octobre 2003. Alan Boyd. « Vietnam: Vietnam Tightens Control on Religion ». (NEXIS)

Human Rights Watch (HRW). 17 septembre 2003. « Vietnam: Refugee Monk's Arrest a Mockery of Justice ». http://www.hrw.org/press/2003/09/vietnam091703.htm [Date de consultation : 27 janv. 2004]

_____. 21 avril 2003. « Vietnam: New Documents Reveal Escalating Repression ». http://www.hrw.org/press/2003/04/vietnam042103.htm [Date de consultation : 27 janv. 2004]

_____. 21 janvier 2003. « Vietnam: New Assault on Rights in Central Highlands, Crackdown on Indigenous Montagnards Intensifies ». http://hrw.org/press/2003/01/vietnam012103.htm [Date de consultation : 27 janv. 2004]

International Religious Freedom Report 2003. 18 décembre 2003. « Vietnam ». Département d'État des États-Unis. Washington, DC. http://www.state.gov/g/drl/rls/irf/2003/24327.htm [Date de consultation : 27 janv. 2004]

Autres sources consultées

Bases de données de la CISR

Les tentatives faites pour obtenir de l'information du HCR à Ottawa ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris :

Amnesty International

Haut Commmissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Human Rights Watch

Novex.cn.com

US Committee for Refugees (USCR)