Reports of ill-treatment of Jehovah's Witnesses and response by government authorities (2005 - 2007) [ISR102088.E]

Peu d'information sur le traitement réservé aux témoins de Jéhovah en Israël a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Selon le site Internet officiel des témoins de Jéhovah, en 2005, en Israël, 1 223 témoins de Jéhovah formaient 17 congrégations réparties dans l'ensemble du pays (Watchtower 2005).

Des sources de 2005 et de 2006 mentionnent des allégations de harcèlement commis à l'endroit de témoins de Jéhovah par des membres de l'organisation Yad L'Achim (Hindustan Times 30 oct. 2006; The Jerusalem Post 29 avr. 2005). En avril 2005, le Jerusalem Post a publié un reportage qui décrit les efforts anti-missionnaires de l'organisation haredi [ultra-orthodoxe] Yad L'Achim contre les témoins de Jéhovah et les juifs messianiques (Messianic Jews), aussi appelés juifs pour Jésus (Jews for Jesus) (ibid.). Selon le Jerusalem Post, l'organisation Yad L'Achim utilise diverses tactiques pour discréditer les témoins de Jéhovah, y compris la distribution de feuillets, la tenue de manifestations devant leurs salles d'assemblée, l'utilisation de contacts chez les inspecteurs kashrut [des lois alimentaires] pour menacer de révoquer les certifications kascher des hôtels et des restaurants servant des témoins de Jéhovah et la publication de leur nom sur des affiches ou dans des annonces de journaux (ibid.). À une occasion, un patient, en fait agent d'infiltration de l'organisation Yad L'Achim, a subrepticement enregistré un médecin devenu témoin de Jéhovah alors qu'il parlait de sa foi, et le médecin a été réprimandé par un responsable de son fonds d'assurance-maladie (ibid.).

En octobre 2005, le Jerusalem Post, citant un article du Yediot Haifa, a mentionné que plusieurs chefs religieux juifs hauts placés ont participé à une réunion organisée à Haïfa par l'organisation Yad L'Achim pour coordonner un front uni contre les activités des témoins de Jéhovah dans la ville (28 oct. 2005). Parmi les mesures proposées par le groupe, on trouve un boycottage complet du maire de Haïfa, Yona Yahav, parce qu'il a permis à des témoins de Jéhovah de louer un espace dans le centre de congrès de la ville, endroit où ils ont tenu des réunions de prière ainsi qu'évangélisé et baptisé des dizaines de résidants juifs (The Jerusalem Post 28 oct. 2005). Les rabbins ont également proposé des mesures législatives nationales et municipales pour interdire les activités missionnaires dans les édifices publics (ibid.). Toutefois, aucune information sur les suites de cette réunion n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Hindustan Times [New Delhi]. 30 octobre 2006. « Anti-Defamation League Condemns Leaflet Forbidding Renting Apartments to Arabs ». (US Fed News/Factiva)

The Jerusalem Post. 28 octobre 2005. « Religious Coalition Against Jehovah's Witnesses ». (Yediot Haifa/Factiva)

_____. 29 avril 2005. Larry Derfner et Jonathan Bloom. « A Matter of Faith ». (Factiva)

Watchtower. 2005. « Statistics: 2005 Report of Jehovah's Witnesses Worldwide ». http://www.watchtower.org/statistics/worldwide_report_statistics.htm [Date de consultation : 20 nov. 2006]

Autres sources consultées


Source orale : Watchtower n'a pas répondu à une demande d'information dans les délais prescrits.

Sites Internet, y compris : Amnesty International (AI), Association for Civil Rights in Israel (ACRI), British Broadcasting Corporation (BBC), Christian Science Monitor [Boston], États-Unis - Department of State, European Country of Origin Information Network (ecoi.net), Freedom House, Haaretz [Tel-Aviv], Human Rights Watch (HRW), World News Connection (WNC), Ynetnews.