Update to CHN37941.E of 10 January 2002 on the harassment of family members of Falun Gong practitioners by the Public Security Bureau [CHN40474.E]

Très peu d'information sur le harcèlement des membres des familles des pratiquants du Falungong (appelé aussi Falun Dafa) par le Bureau de la sécurité publique (BSP) entre janvier et novembre 2002 a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Selon Clear Harmony, site Internet européen du Falun Dafa, des agents du BSP ont demandé à une femme de quitter un avion à destination de Copenhague, où elle se rendait pour affaires (Clear Harmony 22 nov. 2002). La femme, non pratiquante et belle-sœur d'un pratiquant du Falungong demeurant au Danemark, a été détenue et questionnée pendant plusieurs heures avant d'être assignée à résidence (ibid.). Selon le site Internet, la police a ordonné à la femme de [traduction] « se présenter au commissariat local avant et après le travail » (ibid.). Clear Harmony signale aussi le cas d'un non-pratiquant marié à une pratiquante du Falungong, qui a été détenu [traduction] « de force » par le BSP et le Bureau 610 de la ville de Xinji; ces derniers l'ont [traduction] « torturé » et battu [traduction] « afin de lui soutirer de l'information » sur les activités de sa femme (ibid. 19 nov. 2002). Selon le site Internet, l'homme est toujours en détention et son épouse a quitté leur demeure en compagnie de leur jeune fils (ibid.).

Aucune mention additionnelle de harcèlement des familles des pratiquants du Falungong par le BSP n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Les articles sur le harcèlement des membres des familles des pratiquants du Falungong par les Bureaux 610 sont plus nombreux (Vraie sagesse 2 oct. 2002; ibid. 7 nov. 2002; Clear Harmony 18 nov. 2002; ibid. 19 nov. 2002). Ces articles, tous publiés par des centres d'information et de documentation du Falun Dafa, décrivent des cas particuliers et plusieurs sont fondés sur des [traduction] « témoignages oculaires » (Vraie sagesse 2 oct. 2002; voir aussi ibid. 7 nov. 2002).

Selon le Centre d'information du Falun Dafa,

[traduction]
L'appellation « 610 » signifie aussi « équipe de supervision chargée de s'occuper du Falungong » et elle a été qualifiée de structure centrale de contrôle du « terrorisme public » en Chine actuelle par des défenseurs des droits de la personne (s.d.).

Selon les articles, des agents des Bureaux 610 ont harcelé les parents âgés d'une pratiquante du Falungong afin de déterminer le lieu où elle se trouvait et ont tenté de la [traduction] « capturer » en menaçant de détenir son fils (Vraie sagesse 2 oct. 2002). Selon un autre article, des agents des Bureaux 610 ont menacé un homme non-pratiquant de licenciement s'il ne signait pas une [traduction] « lettre de garantie » au nom de son épouse, selon laquelle elle n'irait pas à Beijing afin d'appeler de la [traduction] « persécution » du Falungong (ibid. 7 nov. 2002).

Selon Clear Harmony, le Bureau 610 de la ville de Xiantao a [traduction] « embauché des voyous sans emploi » afin de [traduction] « surveiller, filer et mettre sur écoute des pratiquants » (Clear Harmony 18 nov. 2002). L'article souligne que le Bureau 610

[traduction]
[...] a aussi menacé les unités de travail et les familles des pratiquants en exerçant de fortes pressions, et a adopté la politique d'implication pour rechercher et arrêter en masse des pratiquants du Falun Dafa, qui ont dû s'exiler afin d'éviter la persécution (ibid.).

L'article explique aussi

[traduction]
[qu'en] Chine féodale ancienne, il existait une « loi d'implication » qui prévoyait que si une personne violait la loi, l'ensemble de sa famille et de ses amis serait puni. Les sanctions allaient de l'exil à l'exécution de familles entières (ibid.).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Centre d'information du Falun Dafa. S.d. « Abolish the 610 Office-Stop State Terrorism in China ». http://www.faluninfo.net/610/index.asp [Date de consultation : 27 nov. 2002]

Clear Harmony : Falun Dafa en Europe. 22 novembre 2002. « Jiang Regime's Persecution Against European Citizens (Part 11) - Denmark Residents' Family Harassed: Case 3-1: "Non-Practitioner" Sister-in-Law Suffers Persecution in China ». http://www.clearharmony.net/articles/200211/8368.html [Date de consultation : 22 nov. 2002]

_____. 19 novembre 2002. « Husband of a Falun Dafa Practitioner from Xinji City Tortured by the Local "610 Office" ». http://www.clearharmony.net/articles/200211/8320.html [Date de consultation : 22 nov. 2002]

_____. 18 novembre 2002. « The "610 Office" in Xiantao City Sends Many Dafa Practitioners to Brainwashing Classes and Labour Camps ». http://www.clearharmony.net/articles/200211/8295.html [Date de consultation : 22 nov. 2002]

Vraie sagesse. 7 novembre 2002. « A Practitioner's Husband: I Will Not Represent My Wife to Write a "Guarantee Letter" ». http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/11/22/28964p.html [Date de consultation : 22 nov. 2002]

_____. 2 octobre 2002. « Qiu Shuqin, A Falun Dafa Practitioner and Student of Qinghua University and His Family Are Harassed Constantly by Authorities ». http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/10/17/27638p.html [Date de consultation : 22 nov. 2002]

Autres sources consultées


Bases de données de la CISR

LEXIS/NEXIS

World News Connection (WNC)

Sites Internet, y compris :

Amnesty International

Centre d'information du Falun Dafa en Europe

Centre d'information du Falun Dafa de l'Australie

FalunDafa.org

Freedom House, Center for Religious Freedom

Friends of Falun Gong

Human Rights in China

Human Rights Watch

Le Quotidien du Peuple

Times of Asia

World News Network