The arrest and detention, following the assassination of Laurent-Désiré Kabila, of a lieutenant-colonel known as "Missy Sipy Kasongo," who was in charge of presidential security and security in the capital (2001-January 2004) [RDC42292.FE]

Aucune mention d'un lieutenant-colonel appelé « Missy Sipy Kasongo » n'a pu être relevée parmi les sources consultées par la Direction des recherches dans les délais prescrits pour la réponse à cette demande d'information.

Par contre, un rapport de la Belgique signale qu'un certain « Mississipi Kasongo » se trouve sur la liste des « personnes inculpées pour le meurtre de Laurent-Désiré Kabila » (oct. 2002, annexe 3).

Faisant également référence au dossier de l'assassinat de l'ancien président Laurent-Désiré Kabila, l'Agence congolaise de presse (ACP), signalait le 9 janvier 2003 qu'un lieutenant-colonel appelé « Misisipi Kosongo » a été condamné à la prison à vie en relation avec l'assassinat des « onze Libanais ».

Pour plus d'information sur l'arrestation et l'exécution de ressortissants libanais à la suite de l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila, voir RDC39190.F du 2 juillet 2002.

Dans sa livraison du 8 janvier 2003, La Tempête des Tropiques, journal congolais publié à Kinshasa citait « Mississipi Kasongo » parmi les personnes qui ont été condamnées à la « servitude pénale à perpétuité ». Cependant, le même journal ne fournit pas son grade militaire.

En outre, sur la « liste des condamnés au procès des présumés assassins de Laurent-Désiré Kabila » établie par l'Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO), on trouve le « lieutenant Misisipi » parmi la catégorie des personnes condamnées à la prison à vie (mars 2003, 13).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Agence congolaise de presse (ACP). 9 janvier 2003. « 30 condamnations à mort dans le dossier de l'assassinat du président Laurent-Désiré Kabila ». http://www.digitalcongo.net/acp/BQ243-090103.pdf [Date de consultation :26janv. 2004]

Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO) [Kinshasa]. Mars 2003. Périodique des droits de l'homme. No 36. « Rapport annuel 2002 - Numéro spécial ». http://www.fidh.org/afriq/rapport/2003/asadho2002f.pdf [Date de consultation : 26 janv. 2004]

Belgique. Octobre 2002. Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides. Service de documentation et de recherche (CEDOCA). Rapport de mission à Kinshasa (République démocratique du Congo) du 6 juin au 5 août 2002.

La Tempête des Tropiques [Kinshasa]. 8 janvier 2003. « Verdict du procès sur l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila, voici la liste des condamnés et des acquittés ». http://www.digitalcongo.net/fullstory.php?id=19592&page_offset=0 [Date de consultation : 26 janv. 2004]

Autres sources consultées


Africa Confidentiel

Africa Research Bulletin

Bases de données de la CISR

Dialog

Dossier de pays du Centre des ressources

Jeune Afrique/L'intelligent

Sites Internet, y compris :

Africatime

Allafrica

Digitalcongo.net

MISNA

ReliefWeb

La Voix des sans voix (VSV)