A nouveau, le mirage pétrolier