(1) Whether a person born in the Central African Republic of Chadian parents would be considered a Central African citizen; (2) recognition by the Central African Republic of dual citizenship; (3) the procedure for acquiring Chadian citizenship; (4) whether the recognition of refugee status in the Central African Republic means that the person does not have Central African citizenship [CAF9664.FE]

1-3)

Un attaché de l'ambassade de la Repúblique centrafricaine auprès des Etats-Unis à Washington a expliqué, dans une conversation téléphonique avec la CISR (8 novembre 1991), qu'une personne née en République centrafricaine, de père et mère tchadiens, aurait la citoyenneté tchadienne car la citoyenneté centrafricaine s'acquiert soit par naissance soit par mariage. Le représentant a précisé que la République centrafricaine reconnaît la citoyenneté double surtout pour les anciens fonctionnaires. Toujours selon cette source, avant l'indépendance, les fonctionnaires centrafricaines jouissaient de la citoyenneté française puisque la République centrafricaine était une colonie française.
4)

En ce qui concerne les réfugiés, le représentant a souligné que la République centrafricaine est un pays d'asile pour beaucoup de réfugiés tchadiens ainsi que soudanais. Il a ajouté que beaucoup de réfugiés sont rentrés chez eux mais qu'il y en a beaucoup qui restent toujours au pays. Ces réfugiés-là ont le «laissez-passer» de l'ONU; par contre, s'ils veulent changer leur statut et devenir citoyens centrafricains, ils n'ont qu'à faire une demande au Ministère de l'intérieur. Aucune autre information sur ce sujet n'est actuellement disponible au CDCISR d'Ottawa.

Bibliographie

Ambassade de la République centrafricaine auprès des États-Unis. 8 novembre 1991. Conversion téléphonique avec le représentant.

(CAN) Canada