al-Islahiyeen (a group of liberal reformers in Saudi Arabia); treatment by the government; size; goals [SAU43129.E]

Un professeur agrégé de sciences politiques à l'université du Vermont, qui est également le directeur du programme d'études sur le Moyen-Orient de cette université et qui a rédigé de nombreux documents sur l'Arabie saoudite, a fourni les renseignements suivants à la Direction des recherches dans une communication écrite du 9 novembre 2004.

Objectifs

L'Islahiyeen (Réformateurs) est un groupe plus ou moins bien structuré d'intellectuels et de militants politiques saoudiens qui souhaitent une réforme politique en Arabie saoudite. Plutôt que de former un parti politique ou un mouvement de résistance, l'Islahiyeen est un groupe relativement officieux de personnes qui partagent des objectifs semblables, et dont les activités pacifiques consistent entre autres à coordonner des pétitions, des groupes de discussion et d'autres projets politiques. À ce titre, les participants ont des divergences d'opinion du point de vue idéologique; alors que certains sont [traduction] « libéraux », d'autres, que le professeur agrégé décrit comme des [traduction] « islamistes modérés », s'inspirent d'une philosophie islamique davantage axée sur la religion. Les sujets de discorde comprennent les droits des femmes et la liberté sociale. Cependant, les membres aspirent tous à la même chose, soit une Arabie saoudite qui tolère une plus grande [traduction] « expression et participation politiques » par l'entremise d'institutions politiques élues, et dont la famille gouvernante a une plus grande obligation de rendre des comptes.

Réaction du gouvernement

Selon le professeur agrégé, [traduction] « la réponse du gouvernement est mitigée ». Au début de l'année 2003, de nombreux membres de la famille royale, dont le prince héritier, ont appuyé publiquement l'Islahiyeen. Toutefois, plusieurs membres ont récemment été arrêtés et le procès de trois réformateurs qui ont refusé de cesser leurs activités de réforme se déroule présentement en Arabie saoudite. Aucune information corroborante n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Taille

Bien que le professeur agrégé ait fait état de la difficulté d'estimer la taille du groupe de réformateurs Islahiyeen en raison de sa nature officieuse et du fait qu'il est un groupe d'élite et non un mouvement de masse, il a mentionné que les pétitions du Islahiyeen contiennent habituellement entre 100 et 600 signatures.

Dirigeants

En raison de sa structure organisationnelle officieuse et [traduction] « spéciale », le professeur agrégé a indiqué que l'Islahiyeen n'a pas réellement de dirigeants.

Origine récente

Même si ses origines remontent loin dans l'histoire saoudienne, l'Islahiyeen s'est imposé comme groupe politique et intellectuel seulement après les attentats du 11 septembre 2001 et les attentats à Riyad aux mois de mai et novembre 2003. Le professeur agrégé donc affirmé que ce groupe est très récent. Aucune information additionnelle ou corroborante n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Référence


Professeur agrégé de sciences politiques, spécialiste de l'Arabie saoudite, université du Vermont. 9 novembre 2004. Communication écrite.

Autres sources consultées


Cinq universitaires spécialistes de l'Arabie saoudite n'ont pas répondu à la Direction des recherches dans les délais prescrits.

Sites Internet, y compris : Amnesty International (AI), Arab News, Arabic News, Département d'État des États-Unis, European Country of Origin Information Network (ECOI), Human Rights Watch (HRW), The Saudi Gazette, Saudi Press Agency (SPA), World News Connection (WNC).

Publications : Europa 2004, Political Handbook of the World 2000-2002, Political Parties of the World 2002.