Location and profile of persons in Sri Lanka targeted for extortion by the Liberation Tigers of Tamil Eelam (LTTE) [LKA102249.E]

En février 2002, le gouvernement du Sri Lanka et les Tigres de libération de l'Eelam tamoul (TLET) ont signé un accord de cessez-le-feu selon lequel les deux parties [traduction] « s'abstiennent de commettre des actes hostiles contre les civils », y compris l'extorsion (SLMM s.d.). Cependant, les médias et les organisations de défense des droits de la personne consultés en 2005 et en 2006 indiquent que les TLET ont poursuivi leurs activités d'extorsion au Sri Lanka (The Globe and Mail 12 déc. 2005; Reuters 16 mai 2006; The Hindu 27 sept. 2006; É.-U. 8 mars 2006, sect. 2.c; AI 3 févr. 2006).

Dans un article paru dans le Daily News, quotidien dont le siège est à Colombo, le porte-parole du cabinet du Sri Lanka et ministre des Médias et de l'Information aurait déclaré qu'entre février 2002 et février 2006, plus de 100 cas d'extorsion ont été signalés au pays (10 févr. 2006). Le Hindu cite une étude effectuée par le Groupe de prévision stratégique (Strategic Foresight Group - SFG), groupe de réflexion dont le siège est à Mumbai, selon laquelle les revenus annuels des TLET se situeraient entre 175 et 385 M$US, y compris [traduction] « l'imposition » et l'extorsion à l'échelle locale qui compteraient pour environ 30 M$US (27 sept. 2006).

Des sources médiatiques de 2005 et 2006 indiquent que des hommes d'affaires tamouls ont été la cible d'extorsion par les TLET (Daily News 2 oct. 2006a; The Globe and Mail 12 déc. 2005; Hindustan Times 14 sept. 2006). D'après un article paru dans le Globe and Mail du 12 décembre 2005, plusieurs hommes d'affaires tamouls ont été victimes d'extorsion de la part des TLET après avoir reçu de l'argent destiné à des travaux de reconstruction à la suite du tsunami de décembre 2004 (12 déc. 2005). L'article souligne en outre que, selon [traduction] « des observateurs chevronnés »,

[traduction]
l'extorsion des Tamouls, une nouvelle tactique appliquée par les TLET, [...] signifie peut-être qu'il commence à être plus urgent que le mouvement recueille des fonds, en partie parce que sa marine a été dévastée par le tsunami et parce que les Tigres semblent se préparer à livrer une guerre totale (The Globe and Mail 12 déc. 2005).

Un document d'Amnesty International (AI) paru le 3 février 2006 indique que les gens d'affaires tamouls et musulmans, de même que des personnes [traduction] « ayant un revenu important » sont visés par l'extorsion de la part des TLET. Selon le rapport, les TLET [traduction] « perçoivent des impôts » de 5 à 10 p. 100 auprès des gens d'affaires et des personnes à revenu élevé; ceux qui refusent de payer [traduction] « s'exposent au harcèlement ou à l'enlèvement » (AI 3 févr. 2006; voir aussi Reuters 16 mai 2006). Le document d'AI mentionne en outre que

[traduction]
les personnes qui reviennent du Moyen-Orient, où de nombreux Sri Lankais migrent afin de travailler, sont particulièrement visées par l'extorsion et [...] certaines d'entre elles n'ont pas de compte bancaire, parce qu'elles croient que les TLET peuvent avoir accès aux détails concernant leurs comptes (3 févr. 2006).

Les TLET extorqueraient de l'argent auprès des gens d'affaires dans le Nord (Reuters 16 mai 2006) et l'Est du Sri Lanka (AI 3 févr. 2006; The Globe and Mail 12 déc. 2005), de même qu'à Colombo et dans ses banlieues (Daily News 2 oct. 2006a; Hindustan Times 14 sept. 2006).

La faction Karuna des TLET extorquerait également de l'argent auprès des gens d'affaires dans le Nord (TamilNet 16 mars 2006; Reuters 16 mai 2006) et dans l'Est du pays (AI 3 févr. 2006). Selon un article de Reuters du 16 mai 2006, tant les TLET que sa faction Karuna extorquent de l'argent auprès des chefs d'entreprises locales, toutefois, [traduction] « les membres de la faction Karuna exigent des sommes plus élevées et ont davantage tendance à tuer s'ils ne les obtiennent pas ». L'article de Reuters indique également que l'armée sri lankaise soutient peut-être la faction Karuna dans ses activités (16 mai 2006; voir aussi TamilNet 26 mars 2006). Selon Amnesty International (AI), quiconque s'expose à l'extorsion par la faction Karuna peut également être menacé par les TLET (3 févr. 2006).

Les Country Reports on Human Rights Practices for 2005 indiquent que les musulmans de l'Est du Sri Lanka sont intimidés et visés par l'extorsion des TLET (É.-U. 8 mars 2006, sect. 2.c). En octobre 2006, le Daily News a signalé qu'un pêcheur, actuel demandeur d'asile aux États-Unis, a été enlevé par les TLET dans le district de Jaffna [Nord du Sri Lanka], mais qu'il a été libéré après avoir été forcé à leur payer environ 500 $US (2 oct. 2006b). En septembre 2006, un civil aurait été tué dans le district de Trincomalee [Est du Sri Lanka] par des membres des TLET pour avoir refusé de donner de l'argent (SATP s.d.).

Un article paru le 30 mai 2006 dans le Daily News indique que l'extorsion perpétrée par les TLET dans le Nord-Est du Sri Lanka [traduction] « se poursuit sans relâche [et que] la moindre activité est frappée par une imposition ». Le ministre des Services sociaux et de l'Aide sociale du Sri Lanka, cité dans le même article, a déclaré que [traduction] « [l]es personnes, y compris les représentants du gouvernement, qui contestent les ordres [des TLET] sont traitées impitoyablement » (Daily News 30 mai 2006). L'une des [traduction] « impositions » recueillies par les TLET comprend un péage sur l'autoroute principale A-9 (AP 9 nov. 2006; Sri Lanka 27 nov. 2006; Sunday Observer 25 juin 2006). Selon un article de l'Associated Press (AP) paru le 9 novembre 2006, l'autoroute A-9 est fermée depuis août 2006 en raison du conflit entre les TLET et les forces de sécurité du Sri Lanka. En outre, l'article de l'AP mentionne que le gouvernement hésite à rouvrir l'autoroute principale parce qu'il croit que les TLET l'utiliseront pour déplacer leur équipement et leurs combattants vers des endroits contrôlés par le gouvernement, ainsi que pour extorquer les civils qui empruntent cette autoroute (AP 9 nov. 2006). Un article paru le 25 juin 2006 dans le Sunday Observer, édition dominicale du Daily News, mentionne que le péage au point d'entrée/de sortie sur l'autoroute A-9 fournit aux TLET des revenus mensuels de 200 à 300 millions de roupies sri lankaises (LKR) [de 2,1 M$CAN (XE.com 11 déc. 2006a) à 3,2 M$CAN (ibid. 11 déc. 2006b)].

Un article publié le 27 novembre 2006 par le centre des médias pour la sécurité nationale (Media Centre for National Security), division du ministère de la Défense, de la Sécurité publique, de la Loi et de l'Ordre (Ministry of Defence, Public Security, Law and Order) du Sri Lanka, énumère une liste [traduction] « des taux d'extorsion imposés par les TLET » pour ce qui est des personnes habitant dans les régions contrôlées par les TLET. L'article indique les sommes que les TLET exigent des groupes suivants, entre autres : personnes ayant de la parenté au Moyen-Orient et en Europe, propriétaires de véhicules, familles riches et ordinaires, propriétaires de magasins et de boutiques, voyageurs qui reviennent de l'étranger (taux par voyage), fonctionnaires, voyageurs ayant emprunté l'autoroute A-9 (Sri Lanka 27 nov. 2006). Pour obtenir la liste complète des taux d'extorsion imposés par les TLET publiée par le gouvernement du Sri Lanka, veuillez consulter l'article annexé à cette demande d'information.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


Amnesty International (AI). 3 février 2006. Sri Lanka: A Climate of Fear in the East. (ASA 37/001/2006) http://web.amnesty.org/library/index/engasa370012006 [Date de consultation : 8 déc. 2006]

Associated Press (AP). 9 novembre 2006. Krishan Francis. « Norway Wants Sri Lanka to Explain Firing of Grenades Near Chief Truce Monitor ». (Factiva)

Daily News [Colombo]. 2 octobre 2006a. « Extortionist Arrested by Special Police Team ». http://www.dailynews.lk/2006/10/02/sec12.asp [Date de consultation : 1er nov. 2006]

_____. 2 octobre 2006b. « Asylum Cases Expose Tigers' Ransom Trail ». http://www.dailynews.lk/2006/10/02/sec03.asp [Date de consultation : 1er nov. 2006]

_____. 30 mai 2006. « LTTE Has Created State of Anarchy in North East - Minister Devananda ». http://origin.dailynews.lk/ [Date de consultation : 5 juin 2006]

_____. 10 février 2006. Ranil Wijayapala and Uditha Kumarasinghe. « 5,464 Ceasefire Violations by LTTE ». http://origin.dailynews.lk/ [Date de consultation : 14 févr. 2006]

États-Unis (É.-U.). 8 mars 2006. Department of State. « Sri Lanka ». Country Reports on Human Rights Practices for 2005. http://www.state.gov/g/drl/rls/hrrpt/2005/61711.htm [Date de consultation : 8 déc. 2006]

The Globe and Mail [Toronto]. 12 décembre 2005. Doug Saunders. « Preying Tigers Eye Aid ». (Factiva)

The Hindu [Chennai, Inde]. 27 septembre 2006. B. Muralidhar Reddy. « South Asia's Most Militarised Society ». (Factiva)

Hindustan Times [New Delhi]. 14 septembre 2006. « Terrorised Sri Lankan Tamil Traders Flee to India ». (Factiva)

Reuters. 16 mai 2006. Peter Apps. « Sri Lanka Monitors Believe Ex-Tigers Work With Army ». (Factiva)

South Asia Terrorism Portal (SATP). S.d. « Incidents Involving Liberation Tigers of Tamil Eelam (LTTE) ». ww.satp.org/satporgtp/countries/shrilanka/terroristoutfits/LTTE _tl.htm [Date de consultation : 8 déc. 2006]

Sri Lanka. 27 novembre 2006. Ministère de la Défense, de la Sécurité publique, de la Loi et de l'Ordre; The Media Centre for National Security. « A-9, the Life-Line of the Tigers ». http://www.nationalsecurity.lk/fullnews.php?id=2522 [Date de consultation : 8 déc. 2006]

Sri Lanka Monitoring Mission (SLMM). S.d. Agreement on a Ceasefire Between the Government of the Democratic Socialist Republic of Sri Lanka and the Liberation Tigers of Tamil Eelam. http://www.slmm.lk/documents/cfa.htm [Date de consultation : 11 déc. 2006]

Sunday Observer [Colombo]. 25 juin 2006. Ranga Jayasuriya. « LTTE Taxation Burden on Masses ». http://origin.dailynews.lk/ [Date de consultation : 11 juill. 2006]

TamilNet. 26 mars 2006. « LTTE, TNA Discuss Vavuniya Violence with SLMM ». http://www.tamilnet.com/art.html?catid=13&artid=17580 [Date de consultation : 8 déc. 2006]

_____. 16 mars 2006. « Grenade Attack, Extortion Threats Unsettle Vavuniya Businessmen ». http://www.tamilnet.com/art.html?catid=13&artid=17481 [Date de consultation : 8 déc. 2006]

XE.com. 11 décembre 2006a. « Universal Currency Converter Results ». http://www.xe.com/ucc/convert.cgi [Date de consultation : 11 déc. 2006]

_____. 11 décembre 2006b. « Universal Currency Converter Results ». http://www.xe.com/ucc/convert.cgi [Date de consultation : 11 déc. 2006]

Document annexé


Sri Lanka. 27 novembre 2006. Ministère de la Défense, de la Sécurité publique, de la Loi et de l'Ordre; The Media Centre for National Security. « A-9, the Life-Line of the Tigers ». http://www.nationalsecurity.lk/fullnews.php?id=2522 [Date de consultation : 8 déc. 2006], 6 p.

Autres sources consultées


Sites Internet, y compris : Asian Human Rights Commission (AHRC), British Broadcasting Corporation (BBC), Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), European Country of Origin Information Network (ecoi.net), Factiva, Freedom House, Human Rights Watch (HRW), Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC), International Crisis Group (ICG), ReliefWeb, Reuters AlertNet, Royaume-Uni - Home Office.