Nigéria : information sur la situation socioéconomique, y compris le portrait démographique, les taux d'emploi, les secteurs économiques et les taux de criminalité, ainsi que l'accès à l'éducation, aux soins de santé et au logement, en particulier dans les villes de Port Harcourt, d'Abuja et de Kano (2020–mai 2022) [NGA200990.EF]

Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada

1. Aperçu national

Selon le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), la population du Nigéria était de 216,7 millions de personnes en 2022 (Nations Unies [2022]). D'autres sources estiment que la population du Nigéria était de 225,95 millions de personnes en 2021 (Encyclopædia Britannica s.d.) ou de 225,08 millions de personnes en 2022 (É.-U. 20 mai 2022). Le FNUAP précise qu'en 2002, 43 p. 100 de la population était âgée de 14 ans ou moins, 54 p. 100 de la population était âgée de 15 à 64 ans et 3 p. 100 de la population était âgée de 65 ans ou plus (Nations Unies [2022]). Selon le Nigeria Living Standard Survey (NLSS), une enquête menée par le Bureau national de la statistique (National Bureau of Statistics – NBS) entre septembre 2018 et octobre 2019 auprès de 22 110 ménages de 36 États et du Territoire de la capitale fédérale (Federal Capital Territory – FCT), 49,2 p. 100 de la population étudiée était des hommes et 50,8 p. 100 de la population étudiée était des femmes (Nigéria juill. 2020, 2, 3, 7). La Banque mondiale cite les données du FNUAP qui indiqueraient qu'en 2020, 51 p. 100 de la population était des hommes (Banque mondiale s.d.a) et 49,3 p. 100 de la population était des femmes (Banque mondiale s.d.b).

Un rapport sur la liberté religieuse d'Aid to the Church in Need (ACN International), une organisation catholique d'aide fondée pour soutenir les [version française d'ACN International] « réfugiés de guerre » et qui « se met au service des chrétiens du monde entier » (ACN International s.d.), précise qu'en 2021, 46,3 p. 100 de la population était chrétienne, 46,2 p. 100 de la population était musulmane, 7,2 p. 100 de la population était [traduction d'ACN International] « [a]deptes de religions traditionnelles » et 0,3 p. 100 de la population était de religions « [a]utres » (ACN International 20 avr. 2021, 1). Selon une estimation de 2018 du World Factbook, publié par la CIA des États-Unis, 53,5 p. 100 de la population était musulmane, 10,6 p. 100 de la population était catholique, 35,3 p. 100 de la population était de dénominations chrétiennes [traduction] « autres » et 0,6 p. 100 de la population était de religions « autres » (É.-U. 20 mai 2022). Minority Rights Group International (MRG) signale que 51 p. 100 de la population pratique l'islam, 47 p. 100 de la population pratique le christianisme et 1 p. 100 de la population pratique les [traduction] « religions traditionnelles » (MRG janv. 2018). L'International Religious Freedom Report for 2020, publié par le Département d'État des États-Unis, observe que [traduction] « les chrétiens et les musulmans résident en nombres à peu près égaux dans les régions du Centre-Nord et du Sud-Ouest » alors que « [d]ans la région du Sud-Est et du Sud-Sud, où le groupe ethnique des Igbos est dominant, les groupes chrétiens, y compris les catholiques, les anglicans et les méthodistes, constituent la majorité » (É.-U. 12 mai 2021).

Une enquête du NBS sur la population active au cours du quatrième trimestre (T4) de 2020 a révélé que la population nationale en [traduction] « âge de travailler », soit les individus âgés de 15 à 64 ans, était de 122 049 400 personnes; la population active, soit le nombre de personnes « capables et prêtes à travailler » parmi la population en âge de travailler, était de 69 675 468 personnes; à l'échelle nationale, le nombre de personnes en emploi était de 46 488 079 personnes, dont 30 572 440 personnes avaient un emploi à temps plein (Nigéria mars 2021, 3). En ce qui concerne le taux national de chômage et de sous-emploi parmi la population active au T4 de 2020 par rapport au T2 de la même année, la même enquête fait observer ceci :

[traduction]

Au cours de la période de référence, le taux de chômage national calculé est passé de 27,1 p. 100 au T2 de 2020 à 33,3 p. 100 au T4 de 2020 alors que le taux de sous-emploi est passé de 28,6 p. 100 à 22,8 p. 100. Une combinaison du taux de chômage et du taux de sous-emploi pour la période de référence a donné un chiffre de 56,1 p. 100. Cela signifie que 33,3 p. 100 de la population active au Nigéria ou 23 187 389 personnes n'ont rien fait ou ont travaillé moins de 20 heures par semaine, ce qui fait d'eux des chômeurs selon notre définition pour le Nigéria. Il s'agit d'une augmentation de 1 422 722 personnes par rapport au T2 de 2020. Selon la définition internationale du chômage [1], le taux a été calculé à 17,5 p. 100 (Nigéria mars 2021, 7, 18).

En ce qui concerne l'accès à l'éducation, un document d'information rédigé par Leena Koni Hoffman, chercheure associée du Programme sur l'Afrique (Africa Programme) de Chatham House, et Raj Navanit Patel, stagiaire postdoctoral au Département de philosophie, de politique et d'économie (Department of Philosophy, Politics and Economics) de l'Université de Pennsylvanie, publié par Chatham House, [traduction] « un institut de politiques indépendant » et un « lieu de débat et de dialogue » (Chatham House s.d.), souligne que [traduction] « [l]e secteur de l'éducation au Nigéria est un milieu propice pour solliciter des pots-de-vin, donner des pots-de-vin et pratiquer l'extorsion » et « la corruption dans le secteur de l'éducation au Nigéria est […] profondément enraciné et est le reflet de la société en général » (Hoffman et Patel sept. 2021, 12, 18, 22).

Dans un rapport sur une visite effectuée en septembre 2019 à Abuja, à Lagos et à Port Hartcourt par la rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le logement convenable, on peut lire que [traduction] « [l]e secteur du logement au Nigéria est en pleine crise » et « avec le rythme actuel de la croissance des besoins en matière de logement, il faudrait 55 ans pour venir à bout du déficit de logements »; de plus, « [i]l n'y a aucun plan national ni aucune stratégie nationale de logement à l'heure actuelle » (Nations Unies 3 janv. 2020, paragr. 1, 2, 16, 17). La même source note également que même si la [traduction] « jurisprudence nationale a conclu que l'expulsion forcée – du moins dans le contexte des communautés riveraines – est inconstitutionnelle »,

[traduction]

des centaines de milliers de Nigérians, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été expulsés de leur foyer, souvent en subissant une force brutale (y compris l'utilisation mortelle d'armes à feu, des incendies criminels, des arrestations arbitraires et des agressions), qui a causé des décès, des blessures, des fausses couches et des mortinaissances et a infligé des souffrances et des traumatismes inimaginables parmi les franges les plus vulnérables de la société nigériane. La plupart des expulsions se produisent avec peu ou pas de préavis, sans consultation avec les communautés, avec une compensation et/ou une réinstallation inadéquate ou inexistante et elles entraînent de l'itinérance et un appauvrissement supplémentaire (Nations Unies 3 janv. 2020, paragr. 27, 28).

Selon la même source, [traduction] « [m]ême si les expulsions sont souvent justifiées par le gouvernement comme des travaux "d'assainissement de bidonvilles" ou des projets de "développement", elles échouent constamment à bénéficier aux Nigérians vulnérables et semblent servir principalement les intérêts d'investisseurs privés » (Nations Unies 3 janv. 2020, paragr. 29). En s'appuyant sur ses observations au cours d'une visite dans des bidonvilles à Abuja, à Lagos et à Port Harcourt, la même source affirme que [traduction] « les conditions de vie [dans ces secteurs] constitu[ent] une atteinte à la dignité humaine » (Nations Unies 3 janv. 2020, paragr. 32).

Selon un avis aux voyageurs à destination du Nigéria publié par le Département d'État des États-Unis, [traduction] « [l]es crimes violents – comme les vols à main armée, les voies de fait, les détournements de voiture, les enlèvements, les prises d'otages, le banditisme et le viol – sont courants dans tout le pays » (É.-U. 20 avr. 2022). La même source souligne que [traduction] « [d]es terroristes continuent de comploter et de mener des attaques au Nigéria, en particulier dans le Nord-Est » (É.-U. 20 avr. 2022). En outre, un rapport d'avril 2020 sur la criminalité et la sécurité à Abuja, publié par le Conseil consultatif de sécurité outre-mer (Overseas Security Advisory Council – OSAC) du Département d'État des États-Unis, fait observer que [traduction] « [l]es braquages à domicile demeurent une menace » et que « [l]a cybercriminalité est devenue une préoccupation et elle devient de plus en plus sophistiquée » (É.-U. 28 avr. 2020).

Pour obtenir des renseignements additionnels au sujet de la situation socioéconomique au niveau national au Nigéria, veuillez consulter la réponse à la demande d'information NGA200338 publiée en novembre 2020.

2. Port Harcourt

Selon l'Encyclopædia Britannica, Port Harcourt est une [traduction] « ville portuaire, [la] capitale de l'État de Rivers, dans le Sud du Nigéria » et elle a été « [f]ondée en 1912 dans une région traditionnellement habitée par les Ijo (Ijaw) et les Ikwere (Ikwerre, Ikwerri) » (Encyclopædia Britannica 8 juill. 2019).

2.1 Démographie

Selon l'Encyclopædia Britannica, la population de l'agglomération urbaine de Port Harcourt était estimée à 2 075 000 habitants en 2016 (Encyclopædia Britannica 8 juill. 2019).

2.2 Secteurs économiques et taux d'emploi

Selon l'Encyclopædia Britannica, Port Harcourt [traduction] « est l'un des principaux centres industriels du Nigéria » (Encyclopædia Britannica 8 juill. 2019). La même source souligne également que les industries de la construction navale et de la pêche, ainsi que des installations de congélation du poisson, sont présentes à Port Harcourt (Encyclopædia Britannica 8 juill. 2019).

Selon l'enquête du NBS sur la population active pour le T4 de 2020, la population en âge de travailler de l'État de Rivers était de 5 351 856 personne et que 3 940 441 personnes étaient sur le marché du travail (Nigéria mars 2021, 75). La même enquête fait observer que la population totale de chômeurs dans l'État de Rivers était de 1 638 921 et que le taux de chômage était de 41,59 p. 100, alors que le taux de sous-emploi était de 17,63 p. 100 (Nigéria mars 2021, 75).

2.3 Accès à l'éducation, aux soins de santé et au logement

Selon un article publié en mars 2020 par Vanguard, un journal au Nigéria, la qualité de l'éducation dans l'État de Rivers s'est améliorée depuis 2015 grâce à la modernisation et à la reconstruction [traduction] « d'environ » 100 établissements d'enseignement de base et grâce à la bonification de la formation et de la reformation des enseignants par l'administration de l'État (Vanguard 21 mars 2020). L'Encyclopædia Britannica précise que les établissements d'enseignement supérieur de Port Harcourt comprennent l'Université de Port Harcourt et l'Université des sciences et de la technologie de l'État de Rivers (Encyclopædia Britannica 8 juill. 2019).

La NLSS du NBS a constaté que la scolarité moyenne était de 8,9 ans dans l'État de Lagos et de 8,5 ans dans l'État de Rivers, soit les [traduction] « scolarités moyennes les plus élevées » parmi tous les États (Nigéria juill. 2020, 12, 19). Selon la même source, le taux d'alphabétisation de la population de plus de 5 ans dans l'État de Rivers était de 82,1 p. 100 dans l'ensemble, de 85 p. 100 pour les hommes et de 79,2 p. 100 pour les femmes; le taux brut de scolarisation dans les écoles primaires et secondaires était de 93,6 p. 100 dans l'ensemble, de 92,2 p. 100 pour les hommes et de 95 p. 100 pour les femmes; la population de plus de 6 ans qui n'a jamais fréquenté l'école était de 4,7 p. 100 dans l'ensemble, de 2,2 p. 100 pour les hommes et de 7,1 p. 100 pour les femmes (Nigéria juill. 2020, 14, 21, 27). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a pas trouvé de renseignements additionnels sur l'accès à l'éducation dans l'État de Rivers et à Port Harcourt.

Un article de juin 2021 publié par The Guardian, un journal au Nigéria, attire l'attention sur le fait que le gouverneur de l'État de Rivers a mis en place [traduction] « des efforts solides et complets pour assurer la fourniture d'une infrastructure de santé de qualité pour les gens de l'État de Rivers », y compris la construction d'un centre néphrologique à l'Hôpital d'enseignement de l'Université de l'État de Rivers (Rivers State University Teaching Hospital – RSUTH), l'augmentation du financement du secteur de la santé en 2020 et la commandite de bourses d'études pour 500 étudiants afin qu'ils étudient la médecine et d'autres disciplines connexes (The Guardian 24 juin 2021). Selon la NLSS du NBS, le pourcentage de la population de l'État de Rivers qui a connu [traduction] « [t]out » problème de santé au cours des 30 derniers jours était de 37,6 p. 100 pour les hommes et de 42,4 p. 100 pour les femmes; le temps moyen pour une consultation, y compris le temps de déplacement, était de 71 minutes pour les hommes et de 69,3 minutes pour les femmes (Nigéria juill. 2020, 33, 37). La même source fournit également les statistiques suivantes :

Type d'établissement de soins de santé visité, ventilé par sexe et exprimé en pourcentage de la population ayant déclaré [traduction] « toute » maladie ou blessure au cours des 30 derniers jours
Hôpital Dispensaire/pharmacie Pharmacien « Marchand de médicaments brevetés » Clinique
Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme
12,7 10,9 0 0 28,4 31,3 15,5 14,3 0,5 3,4

(Nigéria juill. 2020, 35).

Raison fournie pour ne pas se rendre dans un établissement de soins de santé, ventilé par sexe et exprimé en pourcentage de la population qui n'a pas visité d'établissement de soins de santé
Pas nécessaire/maladie ou blessure mineure Trop loin Trop cher Mauvaise qualité des soins
Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme
61,6 76,7 0 3,6 32,2 25,7 0 2,8

(Nigéria juill. 2020, 38).

En ce qui concerne le logement, des sources font observer que les autorités de l'État de Rivers ont expulsé de leurs maisons des milliers de résidents de communautés riveraines dans la région de Diobu [Diobou] et que le gouvernement a déclaré que son but était de démolir [traduction] « tous » les taudis (Amnesty International 15 févr. 2022; The Guardian 1er mars 2022), pour éliminer les criminels du secteur riverain de l'État de Rivers (The Guardian 1er mars 2022).

La NLSS du NBS signale que, dans l'État de Rivers, 49 p. 100 de tous les ménages possédaient leur domicile, 29,1 p. 100 louaient leur domicile, 21,9 vivaient dans un logement [traduction] « [g]ratuit autorisé » et 0 p. 100 dans un domicile « [g]ratuit non autorisé »

(Nigéria juill. 2020, 78). Selon la même source, 87,9 p. 100 des ménages de l'État de Rivers avaient accès à l'électricité, 4,9 p. 100 avaient accès à de l'eau potable traitée et 13,3 p. 100 n'avaient pas d'installations sanitaires (Nigéria juill. 2020, 87, 95, 96). La même source fournit également les statistiques suivantes :

Type de document d'occupation du domicile par statut d'occupation, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages dans chaque catégorie de statut d'occupant
Propriétaire Locataire Gratuit, autorisé
Aucun document Titre de propriété Reçu de paiement Plan d'arpentage Certificat d'occupation/certificat coutumier Aucun document Reçu de paiement Bail/contrat de location Aucun document Bail/contrat de location
73,6 5,7 6,6 14,2 5,1 28,1 69,6 3,2 100 0

(Nigéria juill. 2020, 79, 80).

Type de matériau des murs, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Boue Briques Ciment/béton Bois/bambou Autre
9,1 0,1 84,6 2,3 3,9

(Nigéria juill. 2020, 81).

Type de matériau de toiture, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Chaume Feuilles de fer ondulées Feuilles d'amiante Feuilles de zinc Boue Panneaux longs/courts Autre
0,2 52,3 3,7 34,8 1,1 4,7 3,2

(Nigéria juill. 2020, 82).

Type de matériau de plancher, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Sable/terre/paille Boue lissée Ciment/béton lisse Carreaux Autre
0,1 3,1 70,4 26,3 0,1

(Nigéria juill. 2020, 83).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement sur l'accès au logement à Port Harcourt.

2.4 Criminalité

Le rapport d'avril 2020 de l'OSAC des États-Unis fait observer que [traduction] « [l]a criminalité est endémique dans tout le Sud du Nigéria » et qu'il y a « des troubles civils et de l'activisme armé de bas niveau dans certaines parties du Sud du Nigéria, en particulier dans la région du delta du Niger » (É.-U. 20 avr. 2022). Selon un article publié en juillet 2021 par le Daily Post, un journal nigérian, le commissaire de police de l'État de Rivers a déclaré que le taux de criminalité avait diminué depuis son entrée en fonction en février 2021 (Daily Post 2 juill. 2021). Vanguard attire l'attention sur le fait que le [traduction] « Rivers of Peace Network (RPN), un groupe de citoyens faisant campagne pour des communautés sécuritaires et sûres dans l'État de Rivers[,] a félicité l'inspecteur général de la police [(Inspector-General of Police – IGP)] […] pour avoir pris des mesures proactives qui ont restauré la sécurité » (Vanguard 2 janv. 2022). Dans une déclaration publiée le 2 janvier 2022, la même source a écrit que le RPN a remarqué que [traduction] « le taux de criminalité dans l'État de Rivers a chuté depuis que l'IGP a déployé des équipes opérationnelles spéciales qui ont travaillé jour et nuit au cours des 60 derniers jours » et que les cas « d'enlèvement et de banditisme » deviennent « rar[es] » (Vanguard 2 janv. 2022).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a pas trouvé de renseignements additionnels sur la criminalité, y compris sur le taux de criminalité, dans l'État de Rivers et à Port Harcourt.

3. Abuja

L'Encyclopædia Britannica explique qu'Abuja est la capitale du Nigéria et est située dans la région centrale du Nigéria dans le FCT, qui a été créé en 1976 et qui est situé [traduction] « approximativement » à 480 km au nord-est de l'ancienne capitale, Lagos (Encyclopædia Britannica 15 juin 2021). Selon un article différent de la même source, le FCT a une superficie de 7 315 km2, est bordé par les États du Niger à l'ouest et au nord-ouest, de Kaduna au nord-est, de Nassarawa à l'est et au sud et de Kogi au sud-ouest (Encyclopædia Britannica 12 déc. 2018).

3.1 Démographie

Selon World Population Review, une organisation indépendante qui produit et diffuse des données et des analyses sous forme de graphiques et d'autres représentations visuelles (World Population Review s.d.), Abuja est [traduction] « l'une des villes à la croissance la plus rapide » du monde avec un taux de croissance démographique de 5,42 p. 100; la population en 2022 était de 3 652 029 personnes (World Population Review 2022). Dans l'Encyclopædia Britannica, on peut lire que selon une estimation de 2016, la population de l'agglomération urbaine d'Abuja était de 2 940 000 habitants (Encyclopædia Britannica 15 juin 2021). Un article différent de la même source précise que selon une estimation de 2016, la population du FCT était de 3 564 100 (Encyclopædia Britannica 12 déc. 2018). World Population Review souligne que la population d'Abuja est [traduction] « extrêmement diversifiée » et comprend des Afo [Eloyi], des Gwari [Gbagyi; Gbari], des Haoussas, des Koro et des Bassa (World Population Review 2022).

World Population Review fait observer que l'anglais est la langue officielle d'Abuja, mais que d'autres langues sont également parlées, notamment l'igbo, le foulani et le yoruba (World Population Review 2022). Selon la même source, [traduction] « [e]nviron la moitié des résidents de la ville sont musulmans, 40 p. 100 sont chrétiens et les autres suivent d'autres religions » (World Population Review 2022).

3.2 Secteurs économiques et taux d'emploi

Selon l'Encyclopædia Britannica, l'agriculture constitue un [traduction] « pilier » de l'économie du FCT (Encyclopædia Britannica 12 déc. 2018).

Selon l'enquête du NBS sur la population active pour le T4 de 2020, la population en âge de travailler du FCT était de 2 940 209 personnes et 1 643 252 personnes étaient sur le marché du travail (Nigéria mars 2021, 80). La même enquête fait observer que la population totale de chômeurs dans le FCT était de 663 931 et que le taux de chômage était de 40,40 p. 100, alors que le taux de sous-emploi était de 13,12 p. 100 (Nigéria mars 2021, 80).

3.3 Accès à l'éducation, aux soins de santé et au logement

Selon la NLSS du NBS, le taux d'alphabétisation de la population de plus de 5 ans dans le FCT était de 79,9 p. 100 dans l'ensemble, de 83,1 p. 100 pour les hommes et de 76,7 p. 100 pour les femmes; le nombre moyen d'années de scolarité était de 6 ans dans l'ensemble, 6,8 ans pour les hommes et 5,2 ans pour les femmes; le taux brut de scolarisation dans les écoles primaires et secondaires était de 104,1 p. 100 [2] dans l'ensemble, de 105,4 p. 100 pour les hommes et de 102,7 p. 100 pour les femmes; la population de plus de 6 ans qui n'a jamais fréquenté l'école était de 17 p. 100 dans l'ensemble, de 10,1 p. 100 pour les hommes et de 23,8 p. 100 pour les femmes (Nigéria juill. 2020, 14, 19, 21, 27).

Selon la NLSS du NBS, le pourcentage de la population du FCT qui a connu [traduction] « [t]out » problème de santé au cours des 30 derniers jours était de 22 p. 100 pour les hommes et de 24,7 p. 100 pour les femmes; le temps moyen pour une consultation, y compris le temps de déplacement, était de 45,6 minutes pour les hommes et de 45,4 minutes pour les femmes (Nigéria juill. 2020, 33, 37). La même enquête fournit également les statistiques suivantes :

Type d'établissement de soins de santé visité, ventilé par sexe et exprimé en pourcentage de la population ayant déclaré [traduction] « toute » maladie ou blessure au cours des 30 derniers jours
Hôpital Dispensaire/pharmacie Pharmacien Marchand de médicaments brevetés Clinique
Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme
30,6 30 0 0 17,2 20,8 12 14,9 5,5 7,9

(Nigéria juill. 2020, 35).

Raison fournie pour ne pas se rendre dans un établissement de soins de santé, ventilé par sexe et exprimé en pourcentage de la population qui n'a pas visité d'établissement de soins de santé
Pas nécessaire/maladie ou blessure mineure Trop loin Trop cher Mauvaise qualité des soins
Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme
100 92,2 0 0 2,3 7,7 0 0

(Nigéria juill. 2020, 38).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a pas trouvé de renseignements additionnels sur l'accès aux soins de santé à Abuja.

En ce qui concerne l'accès au logement à Abuja, dans un article publié par Voice of America (VOA), un diffuseur américain financé par le Congrès des États-Unis (VOA s.d.), on peut lire que selon des experts, [traduction] « des villes comme Lagos et Abuja ont le genre d'édifices et d'architecture qui sont en forte demande » et étant donné que la demande de biens immobiliers plus chers augmente, l'accès à des logements abordables devient plus difficile (VOA 25 févr. 2022). Un article de l'International Centre for Investigative Reporting (ICIR), [traduction] « une agence de presse indépendante à but non lucratif » au Nigéria (ICIR s.d.), attire l'attention sur le fait qu'Abuja [traduction] « représente, au minimum, de 10 p. 100 [du] déficit de logements du pays, qui est de 17 millions » et que le coût élevé des loyers a contribué au déficit de logements en laissant « de nombreuses maisons inoccupées dans la ville alors que de nombreux résidents vivent dans des bidonvilles ou, pire encore, sont sans-abri » (ICIR 2 mai 2022).

La NLSS du NBS signale que dans le FCT, 61,4 p. 100 des ménages possédaient leur domicile, 28,9 p. 100 louaient leur domicile, 9,6 vivaient dans un domicile [traduction] « [g]ratuit autorisé » et 0,1 p. 100 dans un domicile « [g]ratuit non autorisé » (Nigéria juill. 2020, 78). Selon la même enquête, 69,5 p. 100 des ménages du FCT avaient accès à l'électricité, 6,9 p. 100 avaient accès à de l'eau potable traitée et 39 n'avaient pas d'installations sanitaires (Nigéria juill. 2020, 87, 95, 96). Cette même enquête fournit les statistiques suivantes :

Type de document d'occupation du domicile par statut d'occupation, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages dans chaque catégorie de statut d'occupant
Propriétaire Locataire Gratuit, autorisé
Aucun document Titre de propriété Reçu de paiement Plan d'arpentage Certificat d'occupation/certificat coutumier Aucun document Reçu de paiement Bail/contrat de location Aucun document Bail/contrat de location
75,2 0,4 5,3 8 12,5 18,2 73,6 23,5 85 11,5

(Nigéria juill. 2020, 79, 80).

Type de matériau des murs, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Boue Briques Ciment/béton Bois/bambou Autre
14,5 6,4 78,9 0 0,3

(Nigéria juill. 2020, 81).

Type de matériau de toiture, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Chaume Feuilles de fer ondulées Feuilles d'amiante Feuilles de zinc Boue Panneaux longs/courts Autre
0,2 23,4 0 73,5 0,1 0,4 2,4

(Nigéria juill. 2020, 82).

Type de matériau de plancher, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Sable/terre/paille Boue lissée Ciment/béton lisse Carreaux Autre
0,7 13,5 67,9 17,9 0

(Nigéria juill. 2020, 83).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a pas trouvé de renseignements additionnels sur l'accès au logement à Abuja.

3.4 Criminalité

Selon un rapport sur l'insécurité à Abuja daté de février 2020 et rédigé par SBM Intelligence, une organisation nigériane qui recueille des informations et fournit des analyses aux gouvernements, aux entreprises et aux ONG, [traduction] « [a]u cours des dernières semaines, le nombre d'enlèvements et de vols a augmenté » dans le FCT et « [l]es navetteurs sont particulièrement exposés à un risque croissant d'être volés dans des taxis exploités par des éléments criminels » (SBM Intelligence 4 févr. 2020, ii, 2). La même source signale que les résidents du FCT ont également subi [traduction] « plus d'incidents et d'attaques par des ravisseurs » (SBM Intelligence 4 févr. 2020, 7).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé d'autres renseignements allant dans le même sens ni de renseignements additionnels sur la criminalité à Abuja et dans le FCT.

4. Kano

L'Encyclopædia Britannica affirme que Kano est la capitale de l'État de Kano dans le nord du Nigéria et qu'elle est située le long de la rivière Jakara (Encyclopædia Britannica 4 juin 2019).

4.1 Démographie

Selon l'Encyclopædia Britannica, la population de Kano [traduction] « est surtout haoussa, principalement kano (kanawa), mais elle comprend également des Abagagywa, qui prétendent [descendre] des premiers habitants de Kano[,] et des Peuls » (Encyclopædia Britannica 4 juin 2019). La même source signale qu'une estimation de 2016 de la population de Kano était de 4 155 000 habitants (Encyclopædia Britannica 4 juin 2019).

4.2 Secteurs économiques et taux d'emploi

L'Encyclopædia Britannica signale que Kano est [traduction] « un grand centre commercial et industriel » et que ses industries traditionnelles comprennent « le tannage et la décoration du cuir, la fabrication de tapis, le travail des métaux, la couture et la poterie » et que « le cuir et les peaux » constituent « [l]a deuxième plus importante exportation traditionnelle » (Encyclopædia Britannica 4 juin 2019).

Selon l'enquête du NBS sur la population active pour le T4 de 2020, la population en âge de travailler était de 7 200 704 personnes, et 2 827 830 personnes étaient sur le marché du travail (Nigéria mars 2021, 62). La même enquête fait observer que la population totale de chômeurs dans l'État de Kano était de 717 086 personnes et que le taux de chômage était de 25,36 p. 100, alors que le taux de sous-emploi était de 31,20 p. 100 (Nigéria mars 2021, 62).

4.3 Accès à l'éducation, aux soins de santé et au logement

D'après Vanguard, un représentant du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a déclaré que l'État de Kano [traduction] « se classait au premier rang au pays au chapitre du nombre d'enfants qui ne sont pas à l'école » avec ses 1 496 736 enfants qui ne sont pas inscrits à l'école à l'heure actuelle selon des données de l'UNICEF (Vanguard 23 juin 2020). Selon la NLSS du NBS, le taux d'alphabétisation de la population de plus de 5 ans dans l'État de Kano était de 45,5 p. 100 dans l'ensemble, de 52,8 p. 100 pour les hommes et de 37,9 p. 100 pour les femmes; le nombre moyen d'années de scolarité était de 4,3 ans dans l'ensemble, de 4,9 ans pour les hommes et de 3,8 ans pour les femmes; le taux brut de scolarisation dans les écoles primaires et secondaires était de 77,1 p. 100 dans l'ensemble, de 79 p. 100 pour les hommes et de 75 p. 100 pour les femmes; la population de plus de 6 ans qui n'a jamais fréquenté l'école était de 26,8 p. 100 dans l'ensemble, de 19,9 p. 100 pour les hommes et de 33,2 p. 100 pour les femmes (Nigéria juill. 2020, 14, 19, 21, 27). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement sur l'accès à l'éducation dans la ville de Kano.

En ce qui concerne l'accès aux soins de santé, dans un rapport de janvier 2020 évaluant les soins de santé primaires dans l'État de Kano [3], rédigé par Nigeria Health Watch [4] et Connected Development (CODE) [5], on peut lire que l'État de Kano [traduction] « a dû faire face à plusieurs défis en matière de prestation de soins de santé à ses citoyens, avec pour résultat que l'État a de mauvais indices de santé » (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 29). La même source signale que 11,2 p. 100 des centres de soins de santé primaires sondés ont un médecin en poste, alors que 89,7 p. 100 n'ont pas de médecin (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 32). La même source signale que 53,1 p. 100 des centres de soins de santé primaires sondés ont de l'eau potable, 53,1 p. 100 sont reliés à l'électricité et 69,4 p. 100 ont des toilettes fonctionnelles pour les patients et les patientes (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 37). La source fait observer également que des ambulances sont disponibles dans 20,4 p. 100 des établissements, les murs et les toits sont en bon état dans 67,3 p. 100 des établissements, les salles d'accouchement sont en bon état dans 55,1 p. 100 des établissements et les zones d'hospitalisation sont en bon état dans 51 p. 100 des établissements (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 37).

Selon la NLSS du NBS, le pourcentage de la population de l'État de Kano qui a connu [traduction] « [t]out » problème de santé au cours des 30 derniers jours était de 28,8 p. 100 pour les hommes et de 27,1 p. 100 pour les femmes; le temps moyen pour une consultation, y compris le temps de déplacement, était de 96,5 minutes pour les hommes et de 97,2 minutes pour les femmes (Nigéria juill. 2020, 33, 37). La même enquête fournit également les statistiques suivantes :

Type d'établissement de soins de santé visité, ventilé par sexe et exprimé en pourcentage de la population ayant déclaré [traduction] « toute » maladie ou blessure au cours des 30 derniers jours
Hôpital Dispensaire/pharmacie Pharmacien Marchand de médicaments brevetés Clinique
Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme
18,7 19 1,4 2,6 36,9 36,8 5,3 3 5,3 7,5

(Nigéria juill. 2020, 35).

Raison fournie pour ne pas se rendre dans un établissement de soins de santé, ventilé par sexe et exprimé en pourcentage de la population qui n'a pas visité d'établissement de soins de santé
Pas nécessaire/maladie ou blessure mineure Trop loin Trop cher Mauvaise qualité des soins
Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme
83,2 78,5 2,5 6,4 11,7 10,7 2,2 2,2

(Nigéria juill. 2020, 38).

En ce qui concerne l'accès au logement, la NLSS du NBS signale que, dans l'État de Kano, 71,7 p. 100 des ménages possédaient leur domicile, 10,1 p. 100 louaient leur domicile, 14,4 vivaient dans un domicile [traduction] « [g]ratuit autorisé » et 3,9 p. 100 dans un domicile « [g]ratuit non autorisé » (Nigéria juill. 2020, 78). Selon la même source, 49,7 p. 100 des ménages de l'État de Kano avaient accès à l'électricité, 2,6 p. 100 avaient accès à de l'eau potable traitée et 3,5 n'avaient pas d'installations sanitaires (Nigéria juill. 2020, 87, 95, 96). La même source fournit également les renseignements contenus dans les quatre tableaux suivants :

Type de document d'occupation du domicile par statut d'occupation, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages dans chaque catégorie de statut d'occupant
Propriétaire Locataire Gratuit, autorisé
Aucun document Titre de propriété Reçu de paiement Plan d'arpentage Certificat d'occupation/certificat coutumier Aucun document Reçu de paiement Bail/contrat de location Aucun document Bail/contrat de location
63,4 26,3 0,6 0 9,1 26,1 60,3 13,5 100 0

(Nigéria juill. 2020, 79, 80).

Type de matériau des murs, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Boue Briques Ciment/béton Bois/bambou Autre
56,6 2,7 33,7 6,1 0,9

(Nigéria juill. 2020, 81).

Type de matériau de toiture, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Chaume Feuilles de fer ondulées Feuilles d'amiante Feuilles de zinc Boue Panneaux longs/courts Autre
8,5 52,7 0 9,9 8,2 18,6 2

(Nigéria juill. 2020, 82).

Type de matériau de plancher, exprimé en pourcentage du nombre total de ménages
Sable/terre/paille Boue lissée Ciment/béton lisse Carreaux Autre
31,1 7 58,5 2,6 0,8

(Nigéria juill. 2020, 83).

Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement sur l'accès au logement dans la ville de Kano.

4.4 Criminalité

Premium Times, un journal nigérian en ligne, signale qu'à la fin de 2018, le Commandement de la police de l'État de Kano (Kano State Police Command) a enregistré, [traduction] « entre autres, 337 "crimes majeurs" », « dont 22 cas de vol à main armée, 21 cas d'enlèvement, 105 cas de viol, 168 cas d'homicide et 34 cas de vol de véhicules automobiles » ce qui représente un « faible taux de criminalité » par rapport aux 601 cas enregistrés en 2017 (Premium Times 2 janv. 2019). Selon Vanguard, le Commandement de la police de l'État de Kano a souligné que 101 suspects ont été arrêtés entre le 26 février et le 12 mars 2021, y compris 27 suspects de vol à main armée, 14 suspects d'enlèvement, 6 suspects de fraude, 3 suspects de trafic de drogues, 5 suspects de vol de véhicules automobiles ainsi que 46 [traduction] « voyous » (Vanguard 12 mars 2021). En outre, le Daily Post a écrit qu'en avril 2021, le Commandement de la police de l'État de Kano a signalé l'arrestation de 154 suspects au cours des trois derniers mois, y compris 14 suspects de vol à main armée, ainsi que 143 [traduction] « voyous », suspects d'enlèvement, suspects de fraude, voleurs de voitures, « fournisseurs de bandits » et un voleur de bétail (Daily Post 11 avr. 2021). Parmi les sources qu'elle a consultées dans les délais fixés, la Direction des recherches n'a trouvé aucun renseignement sur le taux de criminalité dans la ville de Kano.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Notes

[1] L'enquête du Bureau national de statistique (National Bureau of Statistics – NBS) note que la définition internationale du chômage, du sous-emploi ou de l'emploi ne tient compte que de la participation de l'individu à une activité économique, sans tenir compte « de la justesse des salaires ou de l'épanouissement professionnel » (Nigéria mars 2021, 7).

[2] Selon la Banque mondiale, le taux brut de scolarisation peut être de plus de 100 p. 100, car il [traduction] « comprend les élèves de tous les âges » alors que le taux de scolarisation net « comprend uniquement les enfants ayant l'âge officiel prévu par le système national d'éducation » (Banque mondiale s.d.c).

[3] Le rapport sur les soins de santé primaires dans l'État de Kano, publié par Nigeria Health Watch et Connected Development (CODE), a évalué 49 centres de soins de santé primaires dans les zones d'administration locale (Local Government Area – LGA) de l'État de Kano (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 31). Un questionnaire a été remis au plus haut responsable membre du personnel de chacun des centres de soins de santé primaires sélectionnés et des entrevues et des discussions de groupe ont été menées avec des intervenants clés au niveau de la LGA et au niveau communautaire (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 31-32).

[4] Nigeria Health Watch est une ONG qui [traduction] « utilise la promotion et la communication éclairées pour influencer la politique en matière de santé » (Nigeria Health Watch s.d.).

[5] Connected Development (CODE) est une ONG [traduction] « dont la mission est d'autonomiser les communautés marginalisées en Afrique » (Nigeria Health Watch et CODE janv. 2020, 47).

Références

Aid to the Church in Need (ACN) International. 20 avril 2021. « Nigeria ». Religious Freedom in the World Report 2021. [Date de consultation : 6 mai 2022]

Aid to the Church in Need (ACN) International. S.d. Page d'accueil. [Date de consultation : 6 mai 2022]

Amnesty International. 15 février 2022. « Urgent Action: 60,000 Forcibly Evicted in Port Harcourt ». (AFR 44/5225/2022) [Date de consultation : 6 mai 2022]

Banque mondiale. S.d.a. « Population, Male (% of Total Population) – Nigeria ». [Date de consultation : 31 mai 2022]

Banque mondiale. S.d.b. « Population, Female (% of Total Population) – Nigeria ». [Date de consultation : 31 mai 2022]

Banque mondiale. S.d.c. « How Can Gross School Enrollment Ratios Be over 100 Percent ». [Date de consultation : 8 juin 2022]

Chatham House. S.d. « About Us ». [Date de consultation : 31 mai 2022]

Daily Post. 2 juillet 2021. Clement Chinedu. « Crime Rate Has Nosedived in Rivers Since I Assumed Office – CP ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

Daily Post. 11 avril 2021. Nsikak Nseyen. « 154 Suspects Arrested for Armed Robbery, Other Crimes in Kano ». [Date de consultation : 31 mai 2022]

Encyclopædia Britannica. 15 juin 2021. « Abuja ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

Encyclopædia Britannica. 8 juillet 2019. « Port Harcourt ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

Encyclopædia Britannica. 4 juin 2019. « Kano ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

Encyclopædia Britannica. 12 décembre 2018. « Federal Capital Territory ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

Encyclopædia Britannica. S.d. « Nigeria : Facts & Stats ». [Date de consultation : 18 mai 2022]

États-Unis (É.-U.). 20 mai 2022. Central Intelligence Agency (CIA). « Nigeria ». The World Factbook. [Date de consultation : 5 mai 2022]

États-Unis (É.-U.). 20 avril 2022. Department of State, Overseas Security Advisory Council (OSAC). « Nigeria Travel Advisory ». [Date de consultation : 24 mai 2022]

États-Unis (É.-U.). 12 mai 2021. Department of State. « Nigeria ». International Religious Freedom Report for 2020. [Date de consultation : 5 mai 2022]

États-Unis (É.-U.). 28 avril 2020. Department of State, Overseas Security Advisory Council (OSAC). Nigeria 2020 Crime & Safety Report: Abuja. [Date de consultation : 24 mai 2022]

The Guardian [Royaume-Uni]. 1er mars 2022. Ayobami Adedinni. « "We Woke to Bulldozers": Nigeria Slum Clearance Leaves Thousands Homeless ». [Date de consultation : 24 mai 2022]

The Guardian [Nigéria]. 24 juin 2021. Paulinus Nsirim. « Providing Qualitative Healthcare Infrastructure for People of Rivers State ». [Date de consultation : 6 mai 2022]

Hoffman, Leena Koni et Raj Navanit Patel. Septembre 2021. Pass-Mark Bribery in Nigerian Schools: Strong Incentives and Weak Consequences for Corruption. Africa Programme Briefing Paper, Chatham House. [Date de consultation : 6 mai 2022]

International Centre for Investigative Reporting (ICIR). 2 mai 2022. Ijeoma Opara. « Empty Houses Line Abuja as Residents Battle High Cost of Accommodation ». [Date de consultation : 24 mai 2022]

International Centre for Investigative Reporting (ICIR). S.d. « About ». [Date de consultation : 24 mai 2022]

Minority Rights Group International (MRG). Janvier 2018. « Nigeria ». World Directory of Minorities and Indigenous Peoples. [Date de consultation : 31 mai 2022]

Nations Unies. [2022]. Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP). « Nigeria ». World Population Dashboard. [Date de consultation : 16 May 2022]

Nations Unies. 3 janvier 2020. Conseil des droits de l'homme (CDH). Visit to Nigeria: Report of the Special Rapporteur on Adequate Housing as a Component of the Right to an Adequate Standard of Living, and on the Right to Non-Discrimination in this Context. (A/HRC/43/43/Add.1) [Date de consultation : 24 mai 2022]

Nigéria. Mars 2021. National Bureau of Statistics (NBS). Labour Force Statistics: Unemployment and Underemployment Report (Q4 2020). [Date de consultation : 6 mai 2022]

Nigéria. Juillet 2020. National Bureau of Statistics (NBS). Nigeria Living Standards Survey (2018/2019). [Date de consultation : 18 mai 2022]

Nigeria Health Watch. S.d. « Our Story ». [Date de consultation : 6 mai 2022]

Nigeria Health Watch et Connected Development (CODE). Janvier 2020. Primary Health Care in Nigeria: A Case Study of Kano State. [Date de consultation : 6 mai 2022]

Premium Times. 2 janvier 2019. Kunle Sanni. « Kano Records 105 Rape Cases, 168 Murders in 2018 – Police ». [Date de consultation : 31 mai 2022]

SBM Intelligence. 4 février 2020. Rising Insecurity in Abuja. [Date de consultation : 24 mai 2022]

Vanguard. 2 janvier 2022. « Group Commends IGP for Restoring Security in Rivers ». [Date de consultation : 24 mai 2022]

Vanguard. 12 mars 2021. Bashir Bello. « Police Arrest 101 Kidnappers, Other Suspects Within Two Weeks in Kano ». [Date de consultation : 31 mai 2022]

Vanguard. 23 juin 2020. Joseph Erunke. « Kano Leads in Out-of-School Children with 1.5m – UNICEF ». [Date de consultation : 6 mai 2022]

Vanguard. 21 mars 2020. Simeon Nwakaudu. « Education: Wike's Target for Rivers ». [Date de consultation : 6 mai 2022]

Voice of America (VOA). 25 février 2022. Timothy Obiezu. « Millions in Nigeria Struggle for Affordable Housing Amid Real Estate Boom ». [Date de consultation : 6 mai 2022]

Voice of America (VOA). S.d. « Mission and Values ». [Date de consultation : 9 juin 2022]

World Population Review. 2022. « Abuja Population 2022 ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

World Population Review. S.d. « About World Population Review ». [Date de consultation : 5 mai 2022]

Autres sources consultées

Sources orales : African Center for Advocacy and Human Development; Banque africaine de développement; Banque mondiale; Fonds monétaire international; Heinrich Böll Stiftung; Justice & Empowerment Initiatives; Nations Unies – PNUD, bureau du Nigéria; professeur adjoint de sciences politiques dans une université au Canada qui se spécialise en études nigérianes; professeur agrégé de sciences sociales dans une université au Nigéria qui se spécialise en études socioéconomiques; professeur agrégé d'économie et d'études démographiques dans une université au Nigéria spécialisé dans les régions du Sud du Nigéria.

Sites Internet, y compris : Abuja – State House; Al Jazeera; Banque africaine de développement; BBC; Bertelsmann Stiftung; The Daily Champion; Daily Nigerian; Danish Trade Union Development Agency; ecoi.net; Factiva; Federal Capital Territory – Federal Capital Territory Residents Engagement Platform; Freedom House; Human Rights Watch; Kano – Kano State Government; Leadership; Metro Daily; Médecins sans frontières; Organisation de coopération et de développement économiques; Pulse.ng; The Punch; Reporters sans frontières; Naija News; Nations Unies – Organisation internationale du Travail, PNUD, Refworld, UNICEF; Nigéria – National Population Commission, Nigeria Police Force; Rivers State – Rivers State Government; Sahara Reporters.