Whether the Cuban authorities led a two-week campaign in mid-1999 in support of the Cuban Five, a group accused of carrying out espionage activities in Florida on behalf of Cuba; if so, the means by which the authorities mobilized support for the campaign among the country's population [CUB42227.E]

Le 12 septembre 1998, huit hommes et deux femmes ont été arrêtés à Miami parce qu'ils étaient soupçonnés d'être des espions cubains (CNN 13 sept. 1998; El Nuevo Herald 17 sept. 1998). Quatre autres personnes, également soupçonnées d'être membres du réseau d'espionnage, ont réussi à se soustraire à leur capture et elles seraient retournées à Cuba (Sun-Sentinel 1er sept. 2000). Même si cinq des personnes arrêtées ont ensuite accepté de coopérer avec les autorités en échange de peines réduites (ibid.), les autres suspects, nommément Gerardo Hernández, Antonio Guerrero, Ramón Labañino, René González et Fernando González, connus collectivement sous le nom des Cinq Cubains (Cuban Five) (National Committee to Free the Five s.d.), ont été traduits en justice en décembre 2000 (Yahoo! News 6 déc. 2000). Tous les cinq ont été reconnus coupables le 8 juin 2001 (The Washington Post 9 juin 2001) et, en décembre 2001, ils ont été condamnés à des peines d'emprisonnement dont les termes varient entre dix ans et la perpétuité (ibid. 28 déc. 2001; Yahoo! News 27 déc. 2001; BBC 13 déc. 2001). En avril 2003, les avocats de la défense ont interjeté appel au nom de leurs clients devant le 11th Circuit Court of Appeals (MSNBC 20 nov. 2003). Les cinq Cubains étaient toujours détenus en novembre 2003 (ibid.).

Aucune mention d'une campagne, de manifestations ou d'autres événements publics organisés par les autorités cubaines en 1999 pour appuyer les cinq Cubains n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Toutefois, le 20 juin 2001, le président cubain Fidel Castro aurait lancé une campagne nationale de mobilisation contre le verdict de culpabilité (NewsMax.com 24 sept. 2001). Dans le cadre de cette campagne, le frère de Fidel Castro, Raúl Castro, a mené environ 50 000 personnes lors d'un grand rassemblement demandant la libération de ces hommes (Miami Herald 2 juill. 2001). Le Miami Herald a décrit les démonstrations comme faisant [traduction] « partie d'une escalade de la campagne "Libérez les Cinq" (free the five) [...] qui n'est pas sans rappeler l'époque d'Elián González » (ibid.). De nombreux articles publiés depuis juillet 2001 font mention des mesures prises par les autorités cubaines pour afficher leur appui aux cinq Cubains (UPI 2 janv. 2002; BBC 13 déc. 2001; Cuba Nueva 14 déc. 2001; MSNBC 20 nov. 2003). Parmi ces efforts : placarder les lieux publics d'affiches sur lesquelles figurent les visages des hommes (CubaNet 27 juill. 2001; Cuba Nueva 14 déc. 2001); distribuer des tee-shirts arborant des photographies des cinq Cubains (ibid.); mettre en œuvre une campagne dans les médias pour appuyer le retour des hommes à Cuba (ibid.); nommer les cinq hommes à l'Ordre des héros de la république (orden de Héroe de la República) (Cuba Nueva 31 déc. 2001; Miami Herald 1er janv. 2002); proclamer officiellement l'année 2002 comme [traduction] « [l']année des héros prisonniers de l'empire » (ibid.) et mobiliser [traduction] « des millions de Cubains en vue de grands rassemblements "Libérez les Cinq" » (UPI 2 janv. 2002). Les informations fournies par l'UPI corroborent un reportage du 13 décembre 2001 de la BBC selon lequel le gouvernement a organisé [traduction] « des rassemblements politiques gigantesques partout au pays » pour appuyer les cinq hommes.

Aucune mention d'individus obligés d'assister, à leur travail, à des réunions concernant la campagne d'appui aux cinq Cubains n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références


BBC. 13 décembre 2001. « Cuba Denounces US Spying Sentence ». http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/1708095.stm [Date de consultation : 21 nov. 2003]

CNN. 13 septembre 1998. « Arrestan en Miami a 10 supuestos espías cubanos ». (CubaNet 15 sept. 1998) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

CubaNet. 27 juillet 2001. José Antonio Fornaris. « ¿Quién dijo que se fueron? ». http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

Cuba Nueva [Barcelone]. 31 décembre 2001. « Parlamento cubano denomina a 2002 "Año de los héroes prisioneros del imperio" ». (CubaNet 31 déc. 2001) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

_____. 14 décembre 2001. « Régimen de Castro intensifica campaña por libertad para acusados de espionaje en EEUU ». (CubaNet 14 déc. 2001) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

Miami Herald. 1er janvier 2002. Anita Snow. « Cuba Promises Fight for Return of Five Miami Spies ». (CubaNet 2 janv. 2002) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

_____. 2 juillet 2001. Luisa Yanez. « Cuban Spies Put in Prison "Hole" ». (CubaNet 2 juill. 2001) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

MSNBC. 20 novembre 2003. Anthony Boadle. « Wives of Cuban Spies Jailed in U.S. Want to See Them ». http://famulus.msnbc.com/FamulusIntl/reuters11-20-140336.asp?reg=AMERICAS [Date de consultation : 20 nov. 2003]

National Committee to Free the Five, San Francisco. S.d. « Who Are the Five? ». http://www.freethefive.org/whoare.cfm [Date de consultation : 24 nov. 2003]

NewsMax.com [West Palm Beach, Floride]. 24 septembre 2001. Ernesto F. Betancourt. « Background on Arrest of Castro's Pentagon Spy ». (CubaNet 25 sept. 2001) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

El Nuevo Herald [Miami]. 17 septembre 1998. Rui Ferreira. « Espías planeaban sabotajes en Florida ». (CubaNet 17 sept. 1998) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

Sun-Sentinel [Fort Lauderdale, Floride]. 1er septembre 2000. Vanessa Bauzá. « Spy Case Defense Targets Cuban Exiles in Miami ». (CubaNet 1er sept. 2000) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

United Press International (UPI). 2 janvier 2002. « Cuban Outrage over Spy Trial Continues ». (CubaNet 3 janv. 2002) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

The Washington Post. 28 décembre 2001. « Cuban Gets Life Term for Spying ». http://ciponline.org/cuba/CubanFive.htm [Date de consultation : 21 nov. 2003]

_____. 9 juin 2001. Sue Anne Pressley. « Five Cuban Agents Guilty of Spying on U.S. ». http://ciponline.org/cuba/CubanFive.htm [Date de consultation : 21 nov. 2003]

Yahoo! News. 27 décembre 2001. « El quinto cubano acusado por Estados Unidos de espiar para La Habana conocerá hoy su sentencia ». (CubaNet 27 déc. 2001) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 21 nov. 2003]

_____. 6 décembre 2000. Catherine Wilson. « Cuba Spy Trial Opens in Miami ». (CubaNet 6 déc. 2000) http://www.cubanet.org/search.html [Date de consultation : 6 déc. 2000]

Autres sources consultées


Bases de données de la CISR

National Committee to Free the Five, San Francisco

Les tentatives faites pour joindre le Toronto Cuban Five Committee ont été infructueuses.

Sites Internet, y compris :

Antiterroristas

BBC

Centre pour la politique internationale (CIP)

CubaNet. 1998-2003

Granma [La Havane]