An organization called "Republika E Shqiperise Shoqata Humanitare E Pajtimit Kombetar" (Republic of Albania Humanitarian Association of the National Reconciliation) in Tirana that mediates blood feuds; current chairperson [ALB42962.E]

Dans une communication écrite du 4 septembre 2004 envoyée à la Direction des recherches, le directeur exécutif de la fondation albanaise « résolution de conflits et réconciliation des disputes » (Albanian Foundation « Conflict Resolution and Reconciliation of Disputes » - AFCR), organisation non gouvernementale de Tirana qui offre des services de médiation pour résoudre les vendettas, a affirmé qu'en Albanie, il existe quatre associations qui [traduction] « traitent de la question de la réconciliation » . Il ne connaissait pas d'organisation appelée l'Association humanitaire pour la réconciliation nationale de la République d'Albanie (AFCR 4 sept. 2004).

Aucune information corroborante n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Référence


Albanian Foundation «Conflict Resolution and Reconciliation of Disputes » (AFCR), Tirana. 4 septembre 2004. Communication écrite du directeur exécutif.

Autres sources consultées


Deux sources orales n'ont pas répondu à une demande d'information dans les délais prescrits.

Sites Internet, y compris : Albanian Foundation « Conflict Resolution and Reconciliation of Disputes » , Albanian Human Rights Group, Balkan Human Rights Network, Comité Helsinki albanais, European Forum for Victim-Offender Mediation and Restorative Justice, Human Rights Internet, MJAFT! (Enough!)