Nigeria: Procedures for obtaining, from abroad, a copy of a complaint lodged with the police; whether the police report can be obtained by a proxy [NGA103884.E]

Direction des recherches, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, Ottawa

Lors d’un entretien téléphonique avec la Direction des recherches, une représentante du haut-commissariat du Nigéria à Ottawa a expliqué n’avoir jamais eu à traiter de questions entourant les rapports de police et être incertaine de la marche à suivre pour en obtenir un depuis l’étranger (Nigéria 1er févr. 2012). Toutefois, un officier adjoint responsable des relations publiques à Abuja, qui travaille au bureau de l’inspecteur général de la police du service responsable de la collecte des plaintes du public à l’égard de la police, a expliqué la marche à suivre pour obtenir, depuis l’étranger, une copie d’une plainte déposée à la police (ibid. 28 janv. 2012). Il a mentionné que le haut-commissariat du Nigéria au Canada aurait à communiquer avec l’inspecteur général de la police, qui agit comme chef de la police du Nigéria (ibid.). Ce dernier informerait ensuite le poste qui a produit le rapport de la demande et le rapport serait transmis au demandeur au Canada par l’entremise du haut-commissariat du Canada au Nigéria (ibid.).

Par ailleurs, lors d’un entretien téléphonique avec la Direction des recherches, un porte-parole de la police de Kano a affirmé qu’à son avis, pour obtenir une copie d’une plainte portée à la police du Nigéria depuis le Canada, le haut-commissariat du Nigéria au Canada devrait envoyer une demande écrite sur du papier à correspondance officielle au quartier général de la police à Abuja (Nigéria 20 févr. 2012).

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais fixés. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous les sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

Références

Nigéria. 20 février 2012. Nigeria Police Force. Entretien téléphonique avec un porte-parole de la police de Kano.

_____. 1er février 2012. Haut-commissariat du Nigéria à Ottawa. Entretien téléphonique avec une représentante.

_____. 28 janvier 2012. Nigeria Police Force. Communication écrite d’un officier adjoint responsable des relations publiques envoyée à la Direction des recherches.

Autres sources consultées

Sources orales : Les tentatives faites pour joindre un commissaire de police adjoint, des porte-parole de la police à Ebonyi, Edo, Gombe, Lagos, Ogun et Abuja, un avocat de la Cour suprême du Nigéria, ainsi que des représentant des organisations suivantes ont été infructueuses : haut-commissariat du Canada au Nigéria; CLEEN Foundation; Human Rights Monitor; International Centre for Nigerian Law; International Human Rights Law Group; Nigerian High Commission in Washington, Consulate General in Atlanta et Police Service Commission. Des représentants de Nigera Police Watch et de la National Human Rights Commission au Nigéria n’ont pas pu fournir de renseignements.

Sites Internet, y compris : ecoi.net, États-Unis — Department of State, Nations Unies — Refworld.