Update to SYR33173.FE of 23 December 1999 on the age limit for performing military service [SYR43111.E]

Un attaché consulaire de l'ambassade de la Syrie à Ottawa a fourni l'information qui suit à l'occasion d'un entretien téléphonique qui a eu lieu le 22 novembre 2004.

L'âge limite pour accomplir le service militaire en Syrie est 52 ans. L'attaché consulaire a ensuite apporté quelques précisions concernant l'information fournie dans la réponse SYR33173.F du 23 décembre 1999, selon laquelle « est exemptée du service militaire toute personne qui a quitté la Syrie pour l'étranger avant l'âge de douze ans ou qui est née en Amérique du Nord de parents syriens et qui paie la somme de 1 000 $US ». Aux dires de l'attaché consulaire, aucune exemption du service militaire n'est accordée pour la seule raison qu'une personne a quitté la Syrie en bas âge ou qu'elle est née d'un père syrien en Amérique du Nord. La seule possibilité d'éviter le service militaire obligatoire pour un fils né en Amérique du Nord d'un père syrien, s'il ne peut pas être exempté du service militaire pour une raison quelconque (p. ex., du fait qu'il est fils unique), est que sa naissance n'ait jamais été enregistrée auprès des autorités syriennes (c.-à-d. si la Syrie n'est pas au courant de son existence). Autrement, il sera obligé d'accomplir son service militaire. L'attaché consulaire a ajouté que la Syrie accordait rarement des exemptions du service militaire. De plus, le versement de 1 000 dollars américains susmentionné est plutôt, selon lui, une amende pouvant être payée quand un homme qui n'a pas rempli son obligation atteint l'âge de 52 ans et veut régulariser son dossier.

L'attaché consulaire a confirmé que les autres renseignements indiqués dans la réponse SYR33173.F étaient toujours valables, en particulier les dispositions concernant l'ajournement et l'exemption pour les fils uniques, le fait que les démarches pour obtenir cette exemption doivent être faites en Syrie, soit en personne, soit par procuration des parents, et le fait que les renseignements sur le statut militaire des citoyens syriens sont conservés.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile.

Référence


Ambassade de la Syrie à Ottawa. 22 novembre 2004. Entretien téléphonique avec un attaché consulaire.