Whether a person who is issued a ten-year multiple visitor visa, and is later issued a work visa valid for three to six months, would have the visitor visa cancelled; whether more than one visa can be held concurrently, and what clerical measures (such as markings on the passport or visa) would be taken if a visa were cancelled [USA41672.E]

Les renseignements qui suivent ont été fournis par un employé du bureau central du Service d'arbitrage de l'immigration du Département de la sécurité intérieure à Washington, DC, au cours d'un entretien téléphonique, le 24 juin 2003.

Un étranger peut détenir plus d'un visa américain à la fois, et les visas demeurent valides pendant toute leur période de validité, même s'ils le sont simultanément. Cependant, la personne ne peut être aux États-Unis qu'à un seul titre à la fois, c'est-à-dire dans la catégorie de l'un des visas et aucune autre.

Dans l'exemple précis qui est donné, une personne qui détient un visa de visiteur pour entrées multiples valide pendant dix ans et qui reçoit plus tard un visa de travail valide pendant une période de trois à six mois ne verrait pas son visa de visiteur annulé. Après l'expiration du visa de travail, la personne peut continuer à utiliser le visa de visiteur pour entrer et demeurer aux États-Unis; ou bien elle pourrait ne pas utiliser son visa de travail et ainsi entrer et demeurer aux États-Unis avec son visa de visiteur pendant la période de validité de son visa de travail.

Dans un cas comme l'exemple donné ci-dessus, le visa de visiteur pourrait être annulé pour des raisons autres que le fait de recevoir et d'utiliser un autre visa; il faudrait que les autorités prennent une certaine mesure contre la personne ou, par exemple, que la personne enfreigne une loi relative à l'immigration, pour que son visa soit annulé. Le cas échéant, le passeport 3/4 plus précisément le tampon de visa apposé sur le passeport 3/4 est habituellement estampé ou marqué à la main par un agent d'immigration pour indiquer que le visa a été annulé.

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile ou de statut de réfugié.

Référence


États-Unis d'Amérique. 24 juin 2003. Département de la sécurité intérieure, Arbitrage de l'immigration, Washington, DC. Entretien téléphonique avec un membre du personnel.